samedi 16 décembre 2006

Je suis un traître

Mon emploi précédent consistait à produire des présentations multimédia sur cd-rom. Je travaillais pour un bureau de consultant qui était majoritairement anglophone. Tout le monde savais parler français mais la majorité du temps, c'était en anglais... et j'adorais ça!

Je suis Québécois de souche avec des parents vraiment francophone qui savent dire "yes", "no" et "toaster" en anglais. J'ai appris l'anglais en traduisant, à l'aide d'un dictionnaire, des chansons que j'écoutais à mon adolescence. Guns N' Roses, Bon Jovi, Slaughter, Skid Row. Je faisait même des traductions pour le journal de mon école secondaire. Je me rend compte que mes traductions du temps étaient vraiment mauvaise quand je ré-écoute les chansons aujourd'hui, mais ce fut ma base. J'aime encore traduire. Dernièrement j'ai traduit "Hate Me" de Blue October pour une collègue. Je ne sais pas si je me tannerais à faire ça comme job par contre.
J'ai vraiment développé mon anglais en écoutant, par la suite, les sitcom américains. Full House (qui mettant en vedette les jumelles Olsen à 'âge de six mois) fut un excellent professeur.

Aujourd'hui je suis bilingue et j'adore parler et écouter l'anglais. Je ne suis plus capable d'écouter un film doublé... et encore moins si c'est doublé en France. Par contre, même si j'écoute les films en anglais, je n'achèterai pas un fils vendu sans la piste francophone. Question de principe. Je voulais acheter le coffret de Ghostbusters chez FutureShop et il n'a pas de piste francophone. Allemand, Indien, Japonais mais pas de français. Allez comprendre!

Je trouvais que Shrek était un bon film jusqu'à ce que j'achète le dvd et que je l'écoute en version originale. Mon Dieu que les français ne comprennent rien. Ils ont manqués la moitié des blagues probablement parce qu'ils ne les ont pas comprises. Et ce n'est pas une question de faire arriver les lèvres. Ils changent les dialogues. Par exemple, quand Shrek veut sortir la princesse du château, et qu'il refuse d'affronter le dragon, elle lui demande:

Fiona: Mais quel genre de chevalier êtes-vous?

Shrek français: Le genre prudent!
Shrek anglais: One of a kind! (unique en son genre)

Quand Shrek dit que les ogres c'est comme les oignons, l'âne lui dit qu'il devrait plutôt se comparer à du clafoutis....parce que tous le monde aime le clafoutis. J'ai aucune espèce d'idée c'est quoi. En anglais, il propose è Shrek de se comparer à un parfait (coupe glacée).

Mon opinion est que les Français se permettent de modifier les textes parce qu'ils se croient plus drôle que les américains. En Europe, c'est possible. Mais pas chez-moi. Moi si je faisait un film, je serais insulté que quelqu'un se permette de modifier mon texte. Mis à part "Taxi 1" 'Taxi 2", Taxi 3", "Astérix Mission Cléopatre" et "Le Dîner de Con", il ne m'ont pas impressionnés en fait d'humour. "Les Daltons" c'est poche (depuis quand Lucky Luke est plus vite que tout? Moi je croyais qu'il était vite avec la gâchette mais pas vite dans tout), "Tanguy" ça fini plus de finir, "Astérix et Obélix" c'est pénible... Bien sûre, les Américains en ont beaucoup de films poches à leurs actif, mais là n'est pas la question.

Voilà, merci de m'avoir lu et bonne nuit.
Publier un commentaire