jeudi 14 décembre 2006

Perdu la foi en un gouvernement juste...

Moi si il y a une chose que j'ai réalisé (merci à Stéphane Gendron), c'est que la démocratie existe qu'en période d'élection. Entre deux élection c'est de la dictature. Si tu ne fais pas ce qu'il faut, il te lance une loi spéciale en plein visage pour te fermer la trappe.

Peu importe pour qui nous voterons, ce sera toujours la même histoire. J'ai perdu un peu la foi en un gouvernement juste. Avec des criminels qui on des sentences ridicules, des scandales financiers sans conséquence, des juges sans jugement (pensons à Lise Côté qui avait réduit la peine du pédophile Luc X qui avait abusé de sa petite fille de 4 ans).

Et que dire sur le FAMEUX "accommodement raisonnable" qui est tant à la mode ces temps-ci:

  1. Le YMCA qui doit bloquer ses fenêtres parce qu'il y a quelques arriérés qui trouvent que de voir des jambes de femmes est péché.

  2. Ces travailleurs du vieux port, officiers de la GRC et j'en passe, qui travaillent avec leur turban sur la tête.

  3. Les policières qui se font dire que "...ne vous surprenez pas si vous arrêtez un juif et qu'il vous ignore, ça fait parti de sa religion..." ET PIS QUOI ENCORE!!!

  4. Ce père qui a manqué la compétition de natation de sa fille parce qu'il s'est fait montré la porte de la piscine sous la demande de femmes musulmanes.

  5. Ce centre de services sociaux de Montréal qui a refusé l’accès des cours prénataux aux pères pour ne pas offusquer les femmes musulmanes.

  6. Le kirpan, ce couteau qui est maintenant permis en classe.
Il n'y a que Mario Dumont qui se tiens debout dans cette affaire. Ni Boisclair, qui de toute façon, ne fait que sortir que de la diarrhée verbale sans rien dire, ni Charest qui a eu de bonnes idées avant de se faire élire mais qu'au moment de les réalisé il a choaké, n'est prêt à s'engager dans une lutte pour remettre les traditions Québécoises en avant plan. Pourvus que Mario Dumont ne se mette pas à reculer comme aux dernières élections.

Il y a longtemps que nous n'avons pas eu de Leader en politique. À chaque fois j'ai l'impression de voter pour le moins pire... et encore. Parfois ils s'équivalent tous. Dans l'opposition, ils sont tous remplis de bonne volonté mais une fois au pouvoir, ils s'assoient sur leurs pouvoir et en profitent au max.

Parlons du cas des médecins spécialistes. Le minus Couillard demandais à la radio
"Nous voulons bien donner l'augmentation que les médecins spécialiste demandent, mais où voulez-vous que je prenne l'argent ?"
Je vais te le dire, moi:

  1. Pas besoin de deux super hôpitaux. Un seul suffit.

  2. Abolissons les commissions scolaire.

  3. Abolissons les MRCs.

  4. Rendons les politiciens responsables de l'argent qu'ils gèrent. Qu'ils aient des comptes à rendre de leurs dépenses. Et tant qu'on y est, donner le pouvoir au publique de foutre à la porte des députés qui ne font pas leurs travail.

  5. Surveillons les BS professionnels. Ceux qui sont en mesure de travailler, faites-les au moins aller chercher leurs chèque à chaque mois.

  6. Couper un peu de sénateurs devrait faire plus de bien que de mal.

  7. Abolir le poste de Michaël Jean, Gouverneure-Générale du Canada.

  8. Donner plus de pouvoir aux vérificateurs généraux pour qu'ils puissent porter des accusations formelles plutot que de simple rapports que ne servent à rien au bout du compte.

  9. Faire travailler les prisonniers pour qu'ils paient leurs loyer, leurs bouffe, etc.. À l'intérieur des murs. Aux É.-U., ils doivent travailler pour ces raisons et aussi, pour se mériter des heures au gym, TV, etc..

  10. Arrêter d'acheter de l'équipement militaire que les autres pays ne veulent plus... (il y a certainement une bonne raison à cela !)
Voilà, ce serait un commencement. Si vous avez d'autres idées, ne vous gênez pas.
Publier un commentaire