vendredi 16 février 2007

Épreuves chinoises...

Un jeune homme vagabonde, perdu, dans une forêt lorsqu’il arrive devant une grande maison. Il frappa à la porte et il est accueilli par un vieux chinois à la barbe longue.

“Je suis perdu, dit l’homme, pouvez-vous m’héberger pour la nuit?”

“Certainement, répondit le chinois, mais à une condition. Si tu mets un seul doigts sur ma fille tu subira les trois pires tortures connues de l’homme.”

L’homme acquiesça et entra dans la maison.

Pour le dîner, la jeune fille descendit les marches. Elle était jeune et magnifique. Elle était évidemment attirée par le jeune homme et ne pouvais pas retirer ses yeux de lui. Se souvenant de l’avertissement du vieil homme il l’ignora et alla se coucher seul.

Pendant la nuit il ne pu s’empêcher de penser à elle et se faufila dans sa chambre pour une nuit de passion. Il fit attention qu’aucun bruit ne s’échappe et retourna dans sa chambre, épuisé mais heureux.

Le lendemain matin il se réveilla avec une pression sur son sternum. En ouvrant les yeux il vit une grosse pierre sur lui avec une note collée dessus qui disait:

“Torture chinoise 1 — Grosse pierre sur le sternum”

“Bon, c’est assez facile. Si c’est ce que le vieux chinois peut faire de mieux je n’ai pas vraiment à m’inquiéter, pensa le jeune homme”

Il pris la pierre et la jeta par la fenêtre. Comme il s’exécuta, il vit une autre note qui disait:

“Torture chinoise 2 — Pierre attachée à la testicule gauche”

Pris de panique il regarda en bas et vit la corde qui défilait rapidement. Figurant que quelques os de brisés seraient moins pire que la castration il sauta par la fenêtre. Et comme le sol se rapprochait il vit une large note sur le sol qui disait:

“Torture chinoise 3 — Testicule droite attachée au lit...”
Publier un commentaire