vendredi 2 mars 2007

Québec-Suicidaire

Un moment donné, ça va faire! J'écoutais tranquillement les nouvelles quand soudainement, la germaine des deux porte-paroles du parti Québec-Suicidaire, Françoise David, lance comme ça:

pour pouvoir remplir nos promesses, nous n'allons augmenter que de si peu le taux d'imposition des mieux nantis. Ça ne les empêchera pas d'aller faire leurs petits voyages dans le sud à chaque année ou de payer leurs deuxième voiture..
Bon premièrement, va donc chier! Deuxièmement, ça ne me dérange pas de payer pour ceux qui en ont besoin mais à condition que ce soit bien administré. De payer pour tous les sans coeur qui reçoivent plus d'un chèque à la même adresse ou qui ont choisis de père en fils, en tout cas.. passons. On en parlera peut-être plus tard mais là, je tape sur Mme David parce qu'elle est vraiment venue me chercher.

Promet au moins une réforme plus stricte concernant les exploiteurs de système. Je crois qu'un partis qui tape encore sur la classe moyenne, c'est pas trop winner pour le moment. Nous savons tous que ça prends de l'argent pour faire de l'argent et que ceux qui ont le plus d'argent, on des moyens de ne pas payer l'impôt. Moi, j'en paye en sacram... en taboire au gouvernement. Et là je ne parle pas de ce que je paye au moi de mars lors de mon rapport d'impôt, je parle que je paye, comme la plupart d'entre vous qui vivez au Québec, 50% de mon chèque de paye. Et ou va cet argent? Regardez autour de vous, elle sont belle les affiches politiques, n'est-ce pas.

De toute façon, elle va faire quoi la madame David à part faire fuir les industries et faire migrer les gens qui ont un peu plus d'argent vers l'Ontario? Parce que c'est ça, ce parti veux que l'état paye pour tous le monde. De là viens le nom: Québec-Suicidaire. Elle veut endetter une province qui l'est déjà bien asser. Pire, faire chie... écoeurer ceux qui sont déjà sur-taxés.

En tout cas, ce n'est pas avec des gau-gauchistes qui se tiennent dans l'extrême gauche qu'on va devenir un peuple qui se debout. Si le gouvernement arrêtait de faire tout pour ceux qui manquent de volonté, peut-être dans ceux qui sont en mesure de bouger, certains se réveilleraient.
Publier un commentaire