mardi 27 février 2007

B.R.A.V.O.

Aujourd'hui, j'ai reçu un "Bravo" d'un collègue de travail. Ceci est un programme de reconnaissance mis sur pied par Transcontnental pour reconnaître les action d'une personne qui a fait ressortir les valeurs de l'entreprise par ses actions.

Ce "Bravo" je l'ai mérité conjointement avec la personne qui s'occupe du journal interne avec moi. Les valeurs: Créativité et innovation, entrepreuneurship, jugement et rigueur, leadership, professionnalisme et intégrité, respect des autres.

Je ne suis pas certain que je mérite toutes ces reconnaissance car de mon point de vue, c'est elle qui a eu l'idée au départ. Moi je n'ai fait que la pousser (l'idée) avec elle pour que ça se concrétise.. mais enfin, quand on reçoit des fleurs, on les prends!

Vous savez, on trouve ça quétaine et inutile ces programmes jusqu'à ce qu'on reçoive une récompense. C'est valorisant, surtout lorsque ça vien d'un collègue. C'est le deuxième que je reçois. Le premier était parce que je suis une personne qui va toujours aider les autres lorsqu'il y a un bogue (oui, oui, bogue est français maintenant!).

PS: en plus, le premier venait avec deux billets de cinéma et le deuxième avec un 10$ chez HMV.

Annecdote: ils donnaient des certificats cadeaux chez archambault avant jusqu'à ce que quelqu'un se réveille et dise: heye, Archambault, ça appartient à Québécor! (c'est notre compétiteur principal!)

lundi 26 février 2007

La religion et le soccer!!

Je commence pas mais bien je suis écoeuré des maudits extrémistes qui refusent d'évoluer. C'est quoi l'affaire d'avoir peur de la colère de Dieu si tu montre le bout de ton nez? De toute façon, la petite fille de 11 ans qui jouait au Soccer, elle devait être en culotte courte pour jouer? Ils ont même pas le droit de porter un bandeau dans l'front taboire!

Et puis l'arbitre, qui a fait une excellente job en passant, il est de confession musulmane. Pourquoi ils le traitent de raciste? Ce qui m'amène à dire que c'est encore une petite gang de tata qui font qu'une majorité parait mal.

Ouf, fallait que ça sorte

samedi 24 février 2007

Quelle horeur!!

Je vais vous parler ici de mes films fétiche de mon adolescence. Non, il ne s'agit pas de la série Porky's mais des films A Nightmare On Elm Street (titre français: Les griffes de la nuit).

Ramenons-nous dans les années 1985-1995, il y avait une guerre entre deux personnages... oui, je vous l'accorde, plus que deux car Sylvester Stallone et Arnold Schwarzenegger se relançaient mais moi je vous parle ici de Jason Voorhees et Freddy Krueger. Pendent que certains aimaient regarder Jason, ce maniaque immortel courir après tous le monde et les tuer à coup de hache, moi, je préférais le principe du personnage qui attaque dans les rêves avec un gant comportant des lames au bout de chaque doigts. Je me souviens aller me coucher après le film et me demander: Je sais que ce n'est pas vrai... mais est-ce que je vais rêver quand-même à lui?

Le personnage à été créer par Wes Craven. Il apporte une nouvelle idée avec le personnage de Freddy, prénom qui a été inspiré d'un enfant qui le tourmentait lorsqu'il était jeune.

Disons que si vous ne connaissez pas le personnage et que vous avez envie de vous taper des films d'horreur que je considère, encore aujourd'hui, comme parmi les meilleurs, n'hésitez-pas à les louer mais notez bien que le deuxième de la série peut rester sur les tablettes. Il ne suis en rien la philosophie du personnage et est complètement à côté de la track.

Gardez quant-même à l'esprit que ce sont des films des années 80-90 et que les techniques du temps sont... les technique du temps! Personnellement, je suis en train de me les acheter. Il ne me manque que le 6 et le 8. Mon top...4 serait le 1, 3 4 et 7. Ensuite le 5, 6 et 8.

Voici la filmographie de la série qui contient 8 films Vous remarquerez que des acteurs connus ont fait leur début dans ces films:

Préjugés au Québec... beeeeeen non!

Même si tous le monde se met la tête dans le sable lorsqu'il 'agit de la question des préjugés, la réalité est que tous le monde en a. Que ce soit au niveau de la race, de la langue ou même du sexe, oui oui, du sexe, il n'y a personne qui me fera croire qu'il n'en a pas.

Même moi, je dois avoué que lorsque Claude Poirier a annoncé que le suspect de la dernière invasions de domicile était un homme de race noire, je me suis dit "encore". Aussi, lorsqu'il y a des saoulons au volent, c'est toujours des hommes matures de race blanche. Et les accidents de la route que la vitesse est en cause... eh oui, encore des jeunes! C'est certain, je généralise mais tout de même, ça nous passe par l'esprit qu'on le veuille ou non et de toute façon, on est encore libre de penser ce qu'on veut et il n'y a pas de honte à ça.

Tout ça pour dire que la Coopérative fédérée s'est fait prendre les culottes à terre en engageant un certain Marc Tremblay... qui était en fait Kamal El Batal, celui qui s'est fait viré de bord plusieurs fois malgré ses diplômes et ses 14 ans de vie au Québec.

Plus ça change, plus c'est pareil!

Article complet ici

Dur, dur de blogger en Égypte!!

Si il fallait que ça nous arrive à chaque fois qu'on chiale contre Charest ou la religion catholique!!!

Un tribunal d'Alexandrie a condamné Abdel Karim Souleimane à trois ans de prison pour avoir porté atteinte à la religion et à un an pour avoir diffamé le président Hosni Moubarak.

Trois chefs d'accusation pesaient sur lui:

  • diffusion d'informations susceptibles de troubler l'ordre public et de ternir la réputation du pays;
  • incitation à la haine de l'islam;
  • diffamation à l'égard du président.

Article Original complet ici

jeudi 22 février 2007

Perdu une partie de moi-même...

Le texte l'extraction de Lady W, m'a donné le goût de partager cette histoire avec la blogosphère.

Eh oui, je suis allé faire "chop, chop" comme dirait ma douce, Dame Galadriel! Je me suis dit que la maman avait asser souffert avec deux bébés de plus de 8 et 9 lb. Je l'ai entendu le discours "macho" qui est: "Moi, y'a personne qui va aller jouer là!" Pis la maman qui a déchirée, qui a souffert pendent plusieurs heures de travail? Et là je ne parle même pas des 9 mois de changements hormonaux... quoi que ça, les papas en souffrent aussi!

Ce qui aide, c'est que ma maman chérie travail à l'hôpital et qu'elle connais l'infirmière et le médecin qui va décapiter mes pauvres organes génitaux. Donc, je sais qu'elle portera une attention particulière... non, ce n'est pas ce que vous pensez! Une attention concernant la douleur.

Donc, la journée fatidique, j'arrive et je suis asser décontracté. Je ne suis pas nerveux à outrance (ce n'est pas dans ma nature) mais quand-même, j'ai hâte de sortir. Je rencontre l'infirmière et elle est sympatique, ça me rassure. Je n'attends pas et je passe immédiatement. J'avaos hâte de sortir mais c'est tout de même rapide à mon goût. Je m'installe donc sur la table et le médecin arrive... c'est un externe ou un interne... en tout cas, c'est un étudiant qui n'a pas son diplôme, comme c'est répendu dans les hôpitaux du Québec. C'est normal mais quand c'est sur nous qu'ils se pratiquent, c'est fatigants. Bon, il me gèle, il y a une période d'attente, et c'est partis!

Je n'ai pas dis "et je suis partis, mais la table était froide et ça me semblait une raison suffisante pour sacré mon camp. J'étais là, la "poche" à l'air, avec un gars devant moi qui tenait un scalpel dans la main droite... En tout cas, même si ils tentaient de détendre l'atmosphère, je me détendais de moins en moins. Ça ne rassure jamais de savoir que c'est une petite intervention de routine et que ça ne sera pas très long... C'est comme la famoeuse phrase du dentiste... c'est pas toujours vrai que ça ne fera pas mal...

Mais je doit avouer que je n'ai pas eu mal pendent l'intervention. La sensation, c'est comme si quelqu'un tenait mes petites olives et les faisaitpasser entre ses doigts. Ce n'est pas une sensation qui est agréables... en tout cas, pas quand c'est un gars en saro blanc!

Finalement, ça a duré en tout et partout, une quinzaine de minute. Je n'ai presque rien senti. Même deux jours plus tard, au réveil de mon côma, je dsais au médecin que finalement ce n'était pas si pire...

Non sérieusement, il ne fairt que faire une entaille dans la peau du scrotom pour aller chercher le boyau qui fournis le sperme. Il fait comme les gars de l'Hydro lors de la dernière grève et il coupe une partie de ce boyau et pars avec. Une fois chez-moi, j'ai pris des Tylenol pour être certain d'athénuer la douleur lorsque je dégèlerais mais cette douleur ne s'est jamais manifestée. Pour les gars qui me lisent, je n'ai même pas eu la douleur d'un "serrement de gosses"! Je n'ai pas été rough avec pour une semaine. Je traitais mes p'tits oignons... eu je veux dire, je les traitaient aux p'tits oignons... et je marchait comme si j'avais fait du cheval.

Quelques mois plus tard, c'est le rendez-vous pour savoir si mes petits nageurs sont encore asser nombreux pour dire que l'intervention est un succès. alors je me rends à l'hôpital pour ... faire ce que j'ai à faire... Elle me donne un petit pot et j'attends qu'elle m'indique un endroit dédié pour ça... mais non, elle me dit que je peux aller dans les toilettes publique!!! Quand-même, je ne m'attendais pas à une petite salle avec des revues de cul mais au moins à un local... Bon... Bébé de 9 lb, bébé de 9 lb... Je ne veux pas revenir alors j'y vais. Je me trouve une toilette vide et je commence... je me ferme les yeux car les niaseries sur les murs ne sont pas très inspirantes... et finalement, arriva ce qui devais arriver, le gars à côté est en train de ... vous voyez... sentir vraiment fort! C'est pas ma journée, vraiment pas!

Je crois que ce qui m'a sauvé ce sont les 3 mois d'abstinence et le fait que je n'avais as 30 ans! Quelques jours ou semaines plus tards, les résultats sont de retour. Ils me disent qu'il y a un taux trop élevé de spermatozoîdes et que je dois refaire un test...

BEN D'LA MARDE, ÇA VA RESTER D'MÊME!!!

mercredi 21 février 2007

Dans l'bon vieux temps... Infographiste partie 3

Session 4: La dernière. Je commence à en avoir plein mon casse et j'ai hâte de travailler pour vrai. Faire des choses concrètes et pas travailler dans le vide. On fait des colors key, ça j'aime ça. On travail aussi sur notre papetrie (carte d'affaire, entête de lettre...) parce que évidemment, on part tous à notre propre compte! C'est à ce moment que je suis arrivé avec Benc pour la première fois.

On doit aussi se trouver un stage. Je cherche mais j'ai encore de la difficultée à me vendre. Je n'ai pas confiance en moi et en mes compétences. Je finis par trouver, avec l'aide d'un des profs, une petite imprimerie, Infolitho, qui est prete à me prendre pour le stage. Le gars porte le même prénom que moi (ah ah ah) ce qui détends un peu l'atmosphère. Tout semble bien mais, il fallait qu'il y ait quelque chose qui cloche... il imprime des "revues de cul" pour le cartier gai! Lui même, qu'il soit gai, je m'en foutais mais les matantes qui venaient le voir, eux ma tapaient sur les nerf. En plus, il ne me faisait pas confiance (on se demande pourquoi!) alors il surveillait tout ce que je faisait.

Finalement, au bout du stage, j'avais pris de l'expérience mais pas asser pour qu'il me garde. Mes espoirs étaient anéantis.... Je ne trouverai jamais rien et j'ai tous fait cela pour rien... Enfin presque. Je me suis fais un ami qui était embarqué dans notre game de Dungeons & Dragons. un joueur de plus, c'est toujours ça de gagner! Mais qu'est-ce que je dis-là.. Ma vie est fichus!!

À l'école, on est tellement hot mais dans la vraie vie... on est plus ordinaire... Mais là, l'école, c'est fini et je dois trouver quelque chose dans mon domaine. Je suis vierge de signe alors je ne quitte pas mon emploi au dépanneur tant que je ne trouverai pas autre chose. Je décide d'aller me faire des CVs dans un centre de copie. Maudit que c'est cher de payer pour du temps d'ordi et des impressions quand tu es habitué de tout avoir gratuit. Je vais partout où je crois avoir une chance (7 jours, Journal de Montréal, Photo Police et plusieurs centres de copie. Photo Police m'opnt carrément dit que ce sont les journalistes qui mettent en place le texte. Le journal m'a mis en dessous de la pile avec un beau sourire.

Il y a un centre de copie qui m'a appelé. Duplicatech sur St-Laurent. Ils recherchaient un infographiste. YOUHOU!. On se calme... Je vais à l'entrevue et les deux associés, environs 5 ans de plus que moi, semblent cool. Ils me demandent: combien veux-tu en salaire? Je gagnais 4-5/heure comme caissier, 6/heure au dépanneur... alors je leurs dit: "ben... entre 7 et 8!" Ils se sont regardés avec un sourire en coin puis en se tournant vers moi m'ont dit que je commençais lundi.

À ce prix-là, je me faisais fourré car ils m'ont donné entre 7 et 8... 7.50/heure. Celle que, sans le savoir, j'allais remplacer, gagnait 17/heure. Mais je n'avais pas d'expérience. Et avec les erreurs que j'ai fait au début, et toutes les expériences que j'ai obtenu à cet endroit, ça a valu la peine. J'ai été laissé à moi-même et du me débrouiller pour que la "scap" que les gens emmenaient s'imprime. Documents Power Point, JPEG basse résolution, Freehand, PageMaker et le foutu CorelDraw!

C'est encore aujourd'hui le meilleurs endroit où j'ai travaillé. Les gens étaient cool, les boss m'adoraient (en deux ans j'étais tout de même rendu à 10/heure) et j'ai appris les rudiment du métier qu'ils n'enseignent pas à l'école: Pourquoi ça marche pas CR**SE. Ils ont fait faillite parce qu'un des associé du début a décidé qu'il voulait les faire suer et s'est arrangé pour les fermer mais je garderai toujours un bon souvenir de Bruno Boissonneau et Pascal Fleury, les deux qui m'auront donner la chance de commencer dans le métier.

Fin

Dans l'bon vieux temps... Infographiste partie 2

Session 2. La, on commence à être moin poche parce qu'il y a des ti-culs qui arrivent (session 1). Mais là, on commencent à être écoeuré d'un gars qui pus. Il ne se met pas de désodorisant et c'est désagréable. Il faut dire que c'est un gars qui n'a pas eu beaucoup d'amis. Au début, nous devons êtres à deux dans les casiers. Moi et ma soeur, on a un don pour cela, je me ramasse avec lui. Mais il sent bon à ce moment là alors tout va bien. Je ne sais pas encore que c'est un puant en devenir. On nous indique notre casier et en regardant il me regarde et dit: "Ah, c'est asser grand pour y mettre mes mitraillettes!" Je le regarde et lui dit:"ouen... ok.." avec un sourire pas certain...

On apprend Illustrator 5. On doit tracer des formes avec des courbes de bézier. C'est quelque chose de fucké au début mais tellement cool à maîtrisé! Après quelques cours, j'ai fais le tour et remet mes exercices en avance de la majorité. Je n'ai rien à faire alors je décide de commencer Mickey et Minnie. Le prof est tout impressionné et va le montrer au prof de la session 3. Il dit, ouais, il a du potentiel mais regarde ici, et là, ce n'est pas parfait. Espèce de con! Je suis en session 2 et j'ai fait ça à temps perdu!!!

On coupe aussi du rubilyte avec un exacto. Nous avons étés la dernière session à faire ce cours car il a été enlevé du programme. C'est une acétate transparente sur laquelle il y a une pellicule rouge. On découpe une forme dans la pellicule pour cacher une zone qui ne devra pas sortir sur le film. Enfin... quelque chose comme ça. J'ai jamais revu ça de ma vie. Autre chose de retiré du programme: les dactylo! Les session 1 font de la dactylo sur les IIci. Moi, j'en avait pas de "BACKSPACE" quand je me trompais!

Le groupe diminue. Il y en a qui lâchent, d'autre qui se font lâcher! Moi, j'ai commencé à travailler. Je suis commis de nuit chez Couche-Tard. C'est pas évident. Je travail la nuit et je vais à mes cours le matin. Pas besoin de vous dire que la fille qui revient avec moi dans l'autobus se bidonne quand je cogne des clous sur le banc!

Session 3, Les cours de typographie. L'art de bien placer le texte, placer des espaces fins devant les ponctuations haute (!?;) On apprend tout ce que l'on doit oublier lorsqu'on arrive dans l'industrie. Tout ce qu'on sais, qui fait qu'on se pense hot en entrevue, on doit oublier ça parce que "on a pas le temps de niaiser avec ça icitte"

Quark XPress 3.32, on commence à vraiment tomber dedans. Un gars qui avait déjà fait une partie du cours disait que Quark, c'est vraiment quelque chose. Ce gars-là était surnommé "stuco" parce qu'il était célibataire et que seul, le soir, il... faisait du stuco au plafond au-dessus de son lit. Bon asser de niaiserie! Au début, je trouvait MS Word mais plus on avance, plus je pense que c'est un petit logiciel cheap.

(à conclure...)

Dans l'bon vieux temps... Infographiste partie 1

Nous somme en 1994 et je débute mon cours en préparation à l'impression (infographie mais Calixa Lavallée ne pouvait pas utiliser ce titre). Je n'ai aucune idée de ce que c'est mais l'orienteur m'a dit que c'est un domaine pour moi...

Flashback (avec petite musique de xylophone)
Je suis des cours aux adultes parce que j'ai mon DES mais il me manque quelques cours pour vraiment avoir tout ce qu'il me faut pour le CEGEP. Ça m'écoeure parce que la physique me m'emballait pas... et de ne pas savoir par où aller, c'est rien pour motiver.

Orienteur: Bon, vers quoi veux-tu te diriger?

Moi: Je sais pas. J'ai fais beaucoup de service à la clientèle... mais je suis pas sure...

Orienteur: Aimes-tu les ordinateurs?

Moi: Ben j'aimais programmer en GW Basic pour me faire des petits programmes...

Orienteur: Bon ben j'ai le domaine parfait pour toi! Va en infographie. Il y a plein d'ouverture alors tu va travailler en sortant!

Moi: Est-ce que j'ai des cours à faire pour pouvoir y aller?

Orienteur: Ben non, tu as ton DES.

Moi: You-hou!

Fin du flashback( allez, encore du xylophone...)

Donc je commence. Enfin, je vais toucher à des ordinateurs plus fort que ce que j'avais (Tandy 1000, même pas de disque dur et des disque 5". Je devais booter avec la disquette DOS, et une fois ouvert, je pouvais la retirer et jouer à des jeux comme Lesiure Suit Larry)

Rendu là, ils nous apprennent à taper à la machine pour pratiquer notre doigté. Ils nous parlent de ce que c'est le cours, cours que je doit dire, est remplis de BS qui ne veulent pas se faire coupé. Ça me fais rien qu'ils nous parlent mais au moins, mettez-nous devant un ordi!

Finalement, on arrive devant des Mac IIci. C'est donc ça un Macintosh... J'ai entendu dire que tout se faisait avec la souris. Il ne pourrait pas avoir de clavier et on ne s'en rendrait même pas compte... (me disais-je à l'époque ;)) Le prof nous annonce qu'on va faire des exercices de copier/coller dans MS Word, grossir des textes et changer des polices de caractères.... Merde, je suis à la maternelle.

On a aussi des cours de dessins. Ça c'est intéressant. Notre prof, Roger Desjardins, est un pur et dur. Il est de la vieille école et le dessin, c'est sur du papier que ça se fait. Il nous explique les rudiments de l'illustration. Il est très bon. Je crois que, à cette époque, il était le plus qualifié dans sa matière. Tous les autres étaient des anciens gars de l'imprimerie, recyclés en prof d'infographie. Ils semblaient avoir lus le manuel l'infographie "pour les nuls" juste avant de commencer la session. Le prof de Photoshop (2.5), par exemple, nous explique que lorsque l'on fait un close-cut (détourage d'une photo), on doit mettre un "feather". Je lui demande "c'est quoi un feather?" Il me répond "Je ne sais pas mais il faut que tu le fasse".... Pour ceux qui se le demandent, c'est un flou qui fera un fondu entre le fond et la photo détourée pour éviter que ça coupe trop carré. Mais nous, première session, on est pogné avec des IIci pour travailler et Photoshop, il est lent. Et en plus, tous le monde copiaient la même image du serveur... en même temps... ouf! J'avais hâte à la session 2 pour pouvoir utiliser le local hot avec les Power PC 6100!

Mais là je me dit que je suis loin de la programmation GW Basic que j'avais expliqué à l'orienteur. Je dois dire tout de même que je me plait ici. Je me rends compte que depuis toujours, je faisais de l'infographie. Oui, oui, au primaire, je voulais apprendre le nom des joueurs du Canadien pour pouvoir savoir le nom du joueur seulement en voyant le numéro comme mon père. Juste à écrire les noms sur une feuille avec le numéro à côté? Ben non! Moi, il a fallu, pour faire beau, que je découpe les petits logos CH dans le calendrier et que je les colles un à un à côté du nom de chaque joueur. Seulement pour envoyer une lettre à Musique Plus, j'ai découpé une photos de Poison, calqué le logo en position sur la page et imité leurs signatures. Mais ça paraissait que c'était un collage. J'ai demandé à ma mère de photocopier ma feuille pour que ce soit uniforme (à l'époque, je trouvais ça beau, bon!).

(à suivre...)

Moi, j'adhère à cette religion!!!

Sage principes de Little Boudha








;)

Et le baisé virtuelle va à...

Dame Galadriel!!

Message pour la 1000e visiteuse...

Vous aurez droit à un bec virtuel

;)

mardi 20 février 2007

lundi 19 février 2007

Pétage de plombs sur mon travail

Il faut que ça sorte...

Moi, lorsque je travail, je m’arrange pour que tout soit à porté. Par exemple, lorsque je monte une circulaire (ce que je fais dans la vie... que voulez-vous, c'est payant!), mes bases (pages de circulaires vides) sont faites de telle sorte que si j’ai besoin d’utiliser un thème qui revient souvent à la page... disont 7, eh bien il y a de bonne chance que ce thème soit dans la marge de la base de la page 7. Aussi, dans la marge, j’aurai les prix régulier, à la livre, à la cent, etc.. Prix que je n’aurai qu’à faire un seul copier/collé si je dois utiliser l’un ou l’autre parce que moi, avoir à cliquer sur le prix à la livre et ensuite, aller chercher le prix au kilo.... Ahhr non! C’est pas mêlant, j’étais du genre à me placer devant le wagon de métro qui me placerait devant la porte de sortie de la station ou je devais sortir. Maniaque de l’efficacité... à mes heures!

Alors lorsque je ne reçoit rien de mon client, je dois aider les autres avec leurs contrat qui, avouons-le, ne sont généralement pas monté comme moi je les aimes. Évidemment!

Pour commencer, il y en a qui ont des fontes différrentes dans le même contrat. Différrentes mais qui ne le sont pas. Pourquoi utiliser 2 familles d’Helvetica? Premièrement, les fontes c’est l’enfer à gérer d’un poste à l’autre alors pourquoi ne pas smplifier le tout dans son propre contrat?

Deuxièmement, tous le monde ici sais que l’on ne doit pas utiliser les “bold”, “italic” ou autre truc du genre qui appartien à Quark. Si on veux un “bold”, on choisis la fonte “Helvetica Bold”, sinon, ça bogue lors de la préparation pour l'imprimerie.

Troisièmement, les raccourcis. Moi, je me suis habitué à travailler en clavier US pour avoir accès à tous les raccoursis clavier afin de travailler plus efficacement. F5, F6, etc jusqu’à F13, sont des raccoursis utiles dans Quark. Pomme-D, Pomme-Option-S, tous des raccoursis de base. Que voules-vous, moi ça m’énerve d’aller perdre 2 à 3 secondes dans le menu pour faire une commande. Je grossis mon texte avec les commandes clavier... je suis un freak, bon! Alors quand j’arrive sur un poste et que toutes les commandes sont changées pour savoir la météo (le maudit Dashboard de Mac OS X), je capote. Pomme-D, c’est pas pour le Dock!! Touchez donc pas aux raccourcis de base.

Quatrièmement, les règles. Veux-tu bien me dire qu’est-ce que ça donne de travailler en picas? Commencer à mettre 23p3.234.... ça n’a pas de bon sens. Je connais le clavier numérique par coeur alors pour entrer une mesure, si j’ai un “p” pas rapport a placer, ça me fourre. Moi je travail en pouce et je comprendrait quelqu’un qui voudrait travailler en centimètres mais je ne catche pas pourquoi en picas. Pourquoi pas en agate, tant qu’à faire!

Cinquièmement, les foutues librairies. La librairie devrait servir à mettre des burst, des prix, des logos spéciaux ou ceux qui reviennent souvent. Maaais non! Il y en a qui mettent tous, tous, tous les logos. ça donne quoi!!!? On cherche pendent 2 minutes parce que premièremnt, c’est pas écrit, il faut le deviner parce que c’est petit, et en plus, il y en a qui en mettent plusieurs ensembles. Et ça c’est pas si pire parce qu'il y en a qui ont des librairies pour chaque choses. Bonne idée mais au moins, nomme-les pour qu’on comprennent vos librairies.

Bon, ça va faire, là... enfin on verra si il y aura une suite... Ouf, ça fait du bien tout de même. Je crois que la prochaine fois, je parlerai ... ahh on verra!

Phrase de la journée

Il n'y a aucune façon d'être le parent parfait, mais il y en a des millions pour être un des meilleurs.

Cheaper by the Dozen 2

Un peu de nostalgie...

C'est à mon tour de faire un retour dans le temps. Le temps ou je me trouvais COOL d'écouter Guns N' Roses, Poison et Def Leppard. Que je m'arrangeais pour que les gens entende mon baladeur à cassette afin qu'ils se rendent compte que j'étais cool. Ma chambre était recouverte de poster Samantha Fox en petite tenue et de drapeaux de groupe COOOL. Mon manteau de Poison que j'avais commandé du Fan Club Officiel était plein de "patch" de groupe tels que Mötley Crüe, Aerosmith, Slaughter et Bon Jovi. Je voulais que tous le monde sache c'était quoi de la bonne musique car, c'était moi qui savais.

Au secondaire, je traduisais les chansons et les tapaient dans mon cours de dactylo. Elle paraissaient dans le journal de l'école et franchement, je ne voudrais pas me relire parce que ça devais faire dur! Les paroles étaient vraiment stupides pour certains, compliqués pour d'autres mais peu importait, je trouvais toujours un sens profond au plus insignifiantes d'entres elles. À cette époque, j'avais même mon émission de radio que co-animais une fois par semaine. Je faisais des "mix" avec des bouts de chansons avec mes cassettes, ce qui plaisait à certains, faisait suer d'autres parce qu'ils n'entendait pas les chansons au complet. Mais ça me permettait de placer des bout de mes chansons préférées afin que les autres découvrent ce que j'aimais.

Je me souviens à cette époque, je lisais tous ce que je pouvais trouver sur ces groupes. Même que lorsque j'ai appris que Vince Neil, le chanteur de Mötley Crüe, faisait de la course, je me suis mis à m'inquiéter: si il lui arrivait quelque chose, ce serait la fin de ce groupe... Nooooooooon!

Pathétique, je sais! Mais on appel ça l'adolescence. Nos valeurs ne sont pas nécessairement à la bonne place. Je dis ça parce que il y a deux fin de semaines, nous étions dans l'auto avec le gars du cousin de Dame Galadriel. C'était mon disque qui jouait et la chanson de Mara Tremblay, Le spaghetti à papa. Il se met à rire et dit "tu aimes ça?" d'un aire décontenancé. Je regarde Dame et me met à rire en disant que oui. Ce qui m'a rappelé qu'à cet âge, beaucoup se crois cool pour la musique qu'ils écoutent. J'ai écouté New Kids on the Block en cachette pendent six mois!

Sur ce je vous laisse avec ma chanson nostalgie de tous les temps.

samedi 17 février 2007

Informations personelles et médicales

Les compagnies d'assurances veulent avoir accès à votre dossier médical complet. Si vous avez le temps, écoutez cette chronique du Dre Laberge du 14 février au 98,5 FM.

Ils veulent maintenant la copie des notes cliniques. Le résumé du médecin ne suffit plus.

Si vous n'avez rien à faire...

Source: Eepybird.com Production

Pour tous les anonymes qui laissent des commentaires

Je suis désolé si il y a eu un malentendu. je n'ai pas créé ou inventé les blagues précédente sur mon blog. Pour ce qui est des sources, je ne les ais pas puisque ce sont de vieilles blagues qui datent de courriels que j'ai reçu entre 1997 et 2000 environ. Et oui, mon père garde des bouts de broche de lunettes au cas où ça pourrait servir un jour et moi, c'est des vieux driver désuets et autres trucs du genre. Lorsque je connais la source (ceux qui ont lus un peu plus mon blog le savent), je la met avec le lien.

Je ne chercherai pas les sources sur le web pour ce matériel et honnêtement, je crois que quelqu'un pourrait difficilement s'approprier les droits d'auteurs de ces blagues. Des blagues c'est fait pour être raconté, pas pour chialer.

Le retour d'ascenseur

Si il y a une leçon que j'ai appris, c'est bien que "celui qui n'a jamais péché lui lance la première pierre". Mais pour moi, ça fonctionne souvent à l'envers. Je m'explique.

Lorsque je voyais une minoune sur la route, je me disais: FRANCHEMENT, comment peut-on rouler avec une poubelle qui n'est même pas certaine de se rendre à destination? Par la suite, j'ai du rouler 3 ans avec 3 minounes différentes parce que la précédente me lâchait. L'une d'entre elle se vidait de son huile à transmission. Je devais la remplir avant de partir travailler et aussi avant de revenir du travail...

Je suis des cours de karate depuis peu. Le dernier cours, j'ai du me mettre en équipe avec deux personnes. Mais l'une de ses personnes était un jeune de 14-15 ans. Il ne suivait pas et parlais beaucoup à lieu de pratiquer. En revenant j'ai dit à ma blonde que c'était fatigant parce qu'il me faisait perdre mon temps. Eh bien cette semaine, c'est moi qui faisait perdre le temps à l'autre personne car je ne peux y aller que le samedi tandis que les autre y vont 2 fois par semaine. Alors je ne connais pas les technique comme eux et ils devaient me les expliquer.

Si je trouve que quelqu'un a agit de façon idiote, vous savez le fameux "moi à sa place, je n'aurais pas fait ça..." Dans la semaine qui suit, soit que je pense le faire et que je m'en rends compte, ou bien je le fait carrément et je file cheap.

Voilà, je suis guéri de juger les autres... en tout cas, je suis prudent avant de porter un jugement.

vendredi 16 février 2007

Une bonne cause

Une amie à moi participe à cette activité. N'hésitez-pas à visiter le site.

Compétition exclusivement réservée aux femmes, le Trophée Roses des Sables est issu de la pure tradition des rallyes raids africains (Paris-Dakar). L’objectif est de rallier l’étape du jour à l’aide d’un road-book, d’une carte et d’une boussole, en respectant les différents contrôles de passage. Le classement est basé sur deux critères principaux: l’orientation dans le désert et le franchissement des dunes. L’édition 2007 inclura plusieurs épreuves d’orientation de franchissement des dunes, sans oublier la traditionnelle étape marathon (deux jours en autonomie totale).

Jean-Jacques Rey, pilote de haut calibre organise depuis 15 ans des raids en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud. Il est en charge de l’organisation et de la logistique du Trophée.

Le Trophée Roses des Sables permet à chaque femme d’accéder à une compétition internationale dotée d’une forte dimension humaine. Les participantes, tout en vivant le dépassement le plus complet, se tournent vers les autres en participant à une action humanitaire dans le but d’aider des enfants défavorisés de la région Sud Maroc. Ainsi, au-delà de la dimension aventurière et sportive, nous partons pour des raisons sociales et humanitaires.

Merci aux films américains!

Une petite dernière pour terminer la série de blagues

-Il y a toujours une place de stationnement devant le bâtiment que vous visitez.

-Un détective ne peux résoudre un cas seulement si il est suspendu de ses fonctions.

-Si vous décidez de danser dans la rue, tous les gens que vous toucherez sauront les pas.

-La pluspart des ordinateurs portables sont asser puissant pour écraser le système de communication d'une civilisation extra-terrestre.

-Ce n'est pas grave si vos ennemis sont en surnombre lors d'un combat d'arts martiaux. Vos ennemis vont attendre leur tour autour de vous en dansant d'une manière menaçante.

-Lorsqu'une personne devient inconsciente du à un coup sur la tête, elle ne souffre jamais d'une commotion cérébrale.

-Une personne qui est impliquée dans une poursuite automobile, détournement, explosion, éruption volcanique ou une invasion extra-terrestre, ne souffrira pas de choc nerveux.

-Les départements de police font passer des tests de personnalités qui s'assureront
qu'une personne soit jumelée avec un partenaire qui est son opposé.

-Lorsqu'ils sont seuls, les étranger préfèrent parler anglais.

-Vous pouvez toujours trouver une scie à chaine quand vous en avez besoin.

-Toutes les serrures peuvent être ouvertes à l'aide d'une carte de crédit ou d'une trombone à papier en quelques secondes.. sauf si le building est en feu et qu'il y a un enfant coincé.

-Une clôture électrifiée asser puissante pour tuer un dinosaure ne fera aucun dommage permanent à un enfant de huit ans.

-Un bulletin de nouvelles télévisé annoncera une nouvelle qui vous affectera personnellement au moment même où vous ouvrez le téléviseur.

Lettre romantique...?

Chéri,
Je suis très émue de vous dire que j’ai
bien compris l’autre soir que vous aviez
toujours une envie folle de me faire
plaisir. Je garde le souvenir de notre
baiser et je voudrais que ce soit
là une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à vous montrer mon
affection toute intéressée et sans cal-
cul et si vous voulez me voir ainsi
dévoilée, et sans nul artifice, mon âme
toute nue, daignez me faire une visite
et nous causerons en amis franchement
et je prouverai que je suis la femme
capable de vous offrir l’affection
la plus profonde et la plus chaude
amitié ; en un mot, la meilleure amie
dont vous puissiez rêver, puisque votre pi-
tié m’a enflammée, songez que ma vie sous cette fa-
cette est bien longue, bien dure et souvent bien
pénible, aussi en y pensant, j’ai l’âme bien
chargée. Accourez donc vite et venez me
faire oublier par l’amour auquel je veux me sou-
mettre.

ps: Pour connaître ma véritable intention, lisez ma
lettre en interligne en débutant par la première...

Origine de la vie sexuelle des hommes...

Quand Dieu créa le monde, il convoqua l'homme pour lui dire qu'il lui
accordait vingt ans de vie sexuelle normale. L'homme s'objecta, trouvant
que cela n'était pas suffisant, mais Dieu lui répondit qu'il y avait beaucoup
d'autre créature sur la terre et qu'il fallait diviser cela également
entre toutes.

Dieu convoqua ensuite le singe et lui donna vingt ans de vie sexuelle
normale. Le singe lui dit que c'était beaucoup trop, que dix suffisait
amplement. Aussitôt l'homme demanda la permission d'avoir ces dix
années supplémentaires et Dieu les lui accorda.

Dieu convoqua ensuite le chien et lui donna vingt ans de vie sexuelle
normale. Le chien protesta aussi, affirmant qu'il en avait asser de dix.
Alors, l'homme demanda les dix ans inutilisés et Dieu les lui accorda.

Dieu convoqua ensuite le perroquet pour lui donner vingt ans de vie
sexuelle normale. Le perroquet répéta ce que les animaux précédents
avaient dit et aussitôt l'homme demanda d'obtenir ces dix autres années
qui restaient. Miséricordieux, Dieu les lui accorda.

Alors l'homme s'en alla, la poitrine gonflé de satisfaction d'avoir
réussi à obtenir cinquante ans de vie sexuelle.

D'après les commentaires des femmes, ceci explique très bien la vie
sexuelle des hommes. Vingt ans de vie sexuelle normale, dix ans de
singerie, dix ans d'aboiements et les dix dernières années à radoter ses
anciens exploits.

Coudonc, c'est une épidémie de blague!

Quelques définitions.

Réveille-matin:
- Instrument invente pour réveiller les gens qui n'ont pas de jeunes enfants.

Carte routière:
- Carte indiquant a un automobiliste tout ce qu'il veut savoir, sauf la façon de la replier.

Archéologue:
- Meilleur mari qu'une femme puisse espérer; plus elle vieillit, plus il s'intéresse à elle.

Capitaliste:
- Personne qui se rend de son bureau climatisé en voiture climatisée à son club climatisé pour y prendre un bain de vapeur.

Chandail:
- Vêtement que doit porter un enfant parce que sa mère a froid.

Banquier:
- Personne qui serait d'accord pour vous consentir un prêt à la condition que vous lui apportiez la preuve que vous n'en avez pas besoin.

Banquier:
- Homme secourable qui vous prête un parapluie quand il fait beau et vous le réclame des qu'il commence à pleuvoir.

Autobus:
- Véhicule qui roule deux fois plus vite quand on court après que lorsqu'on est dedans.

Orthodontiste:
- Magicien qui, tout en vous mettant des pièces de métal dans la bouche, retire de vos poches des pièces de monnaie.

Secret:
- Quelque chose que l'on ne dit qu'à une seule personne à la fois.

Sardine:
- Petit poisson sans tête qui vit dans l'huile.

Poisson:
- Animal dont la croissance est excessivement rapide entre le moment ou il est pris et le moment ou le pêcheur en fait la description à ses amis.

Snobisme:
- S'acheter des choses qu'on n'aime pas avec de l'argent qu'on n'a pas dans le but d'impressionner des gens qu'on n'aime pas.

Parlement:
- Mot étrange formé de deux verbes "parler" et "mentir".

Vedette:
- Personne qui travaille dur toute sa vie pour être reconnue, et qui porte ensuite de grosses lunettes noires pour qu'on ne la reconnaisse pas.

Synonyme:
- Mot à écrire à la place de celui dont on n'est pas certain de l'orthographe.

Progrès:
- Aptitude qu'ont certaines personnes à compliquer ce qui est simple.

Encore une...

Bon j'avoue, je suis en train de regarder mon vieux CD de vieilles blague...

Épreuves chinoises...

Un jeune homme vagabonde, perdu, dans une forêt lorsqu’il arrive devant une grande maison. Il frappa à la porte et il est accueilli par un vieux chinois à la barbe longue.

“Je suis perdu, dit l’homme, pouvez-vous m’héberger pour la nuit?”

“Certainement, répondit le chinois, mais à une condition. Si tu mets un seul doigts sur ma fille tu subira les trois pires tortures connues de l’homme.”

L’homme acquiesça et entra dans la maison.

Pour le dîner, la jeune fille descendit les marches. Elle était jeune et magnifique. Elle était évidemment attirée par le jeune homme et ne pouvais pas retirer ses yeux de lui. Se souvenant de l’avertissement du vieil homme il l’ignora et alla se coucher seul.

Pendant la nuit il ne pu s’empêcher de penser à elle et se faufila dans sa chambre pour une nuit de passion. Il fit attention qu’aucun bruit ne s’échappe et retourna dans sa chambre, épuisé mais heureux.

Le lendemain matin il se réveilla avec une pression sur son sternum. En ouvrant les yeux il vit une grosse pierre sur lui avec une note collée dessus qui disait:

“Torture chinoise 1 — Grosse pierre sur le sternum”

“Bon, c’est assez facile. Si c’est ce que le vieux chinois peut faire de mieux je n’ai pas vraiment à m’inquiéter, pensa le jeune homme”

Il pris la pierre et la jeta par la fenêtre. Comme il s’exécuta, il vit une autre note qui disait:

“Torture chinoise 2 — Pierre attachée à la testicule gauche”

Pris de panique il regarda en bas et vit la corde qui défilait rapidement. Figurant que quelques os de brisés seraient moins pire que la castration il sauta par la fenêtre. Et comme le sol se rapprochait il vit une large note sur le sol qui disait:

“Torture chinoise 3 — Testicule droite attachée au lit...”

Création de l'informatique

Au commencement Dieu créa les Bite. Et de là il créa les Mots. Et il y avait deux Bites dans ce Mot; et rien d’autre n’existait. Dieu sépara les Uns des Zéros; et il vit que c’était bien. Et Dieu Dit - Laissez être les Datas; Et ils fut.

Et Dieu dit - les Datas doivent aller à leurs places. Et il créa les disque souples et rigides et les disques compact. Et Dieu dit - Laissez être les Ordinateurs, pour avoir un endroit où mettre les disque souples et rigides et les disques compact. Alors Dieu créa les ordinateurs qu’il appela Hardware.

Mais il n’y avait pas encore de logiciels. Mais Dieu créa des logiciels; petit et gros. Et il leurs dit - Allez et multipliez-vous et remplissez toute la mémoire. Et Dieu dit - Je vais créer des programmeurs; Et les programmeurs feront de nouveaux logiciels et gouvernerons sur les
ordinateurs, logiciels et Datas. Alors Dieu créa les Programmeurs; et les plaça dans les Centres de Data; Et Dieu montra la hiérarchie et dit - Vous pouvez utiliser tous les volumes et sous-volumes mais n’UTILISEZ PAS Windows.

Et Dieu dit - Il n’est pas bon pour le programmeur d’être seul. Il prit un os du corps du programmeur et créa une créature qui suivra les traces du programmeur; et admirera le programmeur; et aimera les chose que le programmeur fera; et Dieu créa la créature l’Utilisateur. Et le programmeur et l’utilisateur firent laissés avec le Dos nu et c’était bien. Mais Bill était plus rusé que toutes les autres créatures de Dieu.

Et Bill dit aux Utilisateurs - Est-ce que Dieu vous a dit de ne pas utiliser aucun logiciels?

Et les Utilisateurs répondirent - Dieu nous a dit d’utiliser tous les logiciels ainsi que tous les Datas mais de ne surtout pas utiliser Windows car nous mourrons.

Et Bill dit aux Utilisateurs - Comment pouvez-vous parler de quelque chose que vous n’avez même pas essayé? Le moment que vous utilisez Windows vous serez égal à Dieu. Vous serez apte à créer n’importe quoi d’un simple clic de souris.

Et l’Utilisateur vit que le fruit de Windows était plus beau et plus facile à utiliser. Et l’utilisateur vit que toute connaissance était futile car Windows pouvait la remplacer. Alors l’Utilisateur installa Windows sur son ordinateur; et dit aux Programmeurs que c’était bien.

Et les Programmeurs commencèrent à chercher de nouveaux drivers. Et Dieu dit - Qui a dit que vous aviez besoin de drivers? Avez vous utilisés Windows? Et les Programmeurs dirent - C’est Bill qui nous a dit de le faire!

Et Dieu dit à Bill - Pour ce que tu as fait tu sera haïs de toutes les créatures. Et l’Utilisateur sera toujours mécontent de toi. Et tu vendra toujours Windows.

Dieu dit aux Utilisateurs - Pour ce que vous avez fait, Windows vous désappointera et prendra toutes vos ressources; et vous devrez utiliser de lourds logiciels; et vous aurez toujours besoin du programmeur.

Et Dieu dit au Programmeur - Parce que tu as écouté les Utilisateurs vous ne serez jamais heureux. Tous vos logiciels auront des erreurs, et vous devrez les réparer encire et encore jusqu’à la fin des temps.

Et Dieu les jetas hors du du Centre de Data le verrouilla la porte et la sécurisa avec un mot de passe.

ERREUR DE PROTECTION GÉNÉRALE.
GENERAL PROTECTION FAULT

Histoires d'esprits


Pas de mal entendu, je crois aux esprits et ce message va en traiter. Premièrement, le mot "paranormal" c'est impossible puisque si ça existe, c'est que c'est normal! Comme Genevieve l'a mentionné sur le blog de Karla (qui contient quelques histoires intéressantes sur le suget), "Pour moi, le paranormal d'aujourd'hui est le normal de demain." C'est en lisant les histoires de Karla que j'ai eu envi de partager celles que je connais.

Heureusement ou malheureusement, je n'ai jamais été en présence d'une manifestation. Il y avait une période, lorsque je lisais Le livre des esprits de Allan Kardec, ou je sentais parfois une présence. Je ne saurai jamais si cette présence était en fait le fruit de mon imagination car ce n'est jamais allé plus loins. Mais ce livre m'a fait comprendre que, comme pour le monde des vivants, il y a des bons et des mauvais. Et que c'est à nous, de faire preuve de discernement.

  • J'ai déjà entendu d'un ami, l'histoire d'une vieille femme que l'ont disait schysopĥrène. Elle disait entendre des voix, qui lui disait que les gens lui cachaient des choses et qu'ils lui en voulait. Une médium, qui accompagnait un membre de la famille de la dame, a vue, de chaque côté de la vielle dame, un esprit qui chuchotait à son oreille.
  • Ma mère, avait eu un accident mineur lorsqu'elle commençait à conduire. Elle s'était juré de ne jamais reprendre le volant. Un soir, elle rêve qu'elle conduit sur la rue où vivait son grand-père qui était maintenant décédé. Il était sorti sur son balcon et lui souriait en lui envoyant la main. Le lendemain elle se réveilla avec la conviction qu'elle pouvais conduire à nouveau.
  • Mon père fait ce rêve. Il est dans l'ancien appartement de son grand-père décédé. Dans cet appartement, il se trouve avec les membres de sa famille qui sont tous morts. Ils sont lè et ils s'amusent. Il va à la rencontre de son père et lui dit: "Mais qu'est-ce que vous faites ici, vous êtes tous morts!" Et son père répond, d'un ton jovial et sans méchanceté: "Mais où est-ce que tu crois que tu est ici?" Mon père s'est vraiment senti "pas à sa place" et s'est réveillé. Il m'a dit aussi qu'une autre fois dans sa chambre à coucher, il est certain d'avoir entendu son père l'appeler par son nom une fois, comme il le faisait avant son décès.
  • Mon fils à l'âge de 3 ans m'a dit qu'il y avait peur la nuit. Il voulait dormir avec la lumière (encore aujourd'hui, d'ailleurs) parce que la nuit, des âmes d'enfant d'enfants viennent jouer avec ses jouets pour se pratiquer avant de n'aître. À cet âge, il ne peut pas avoir inventer ça et la réincarnation n'est pas un sujet dont on parle souvent et surtout devant lui.
  • Une personne très proche m'a déjà confié que lorsqu'elle était petite, sa mère a entendu quelqu'un entrer dans la maison. Elle était convaincu que c'était son mari et se demandait ce qu'il pouvait bien avoir dans son sac. Mais il n'y avait personne, enfin, elle n'a vu personne. Car depuis ce jour, il s'est amusé à faire peur en faisant des choses comme prendre les pieds du petit frère. Seul le père, qui encore aujourd'hui je crois qu'il n'est pas convaincu de la réalité de cette histoire, ne l'a jamais ressenti.
  • Une amie m'a dit que lorsqu'elle était jeune (entre 10 et 20 ans environ), lorsqu'elle entrait sur les lieux où quelqu'un était mort, elle revoyait la scène finale. Le corps, le sang. La dernière fois, c'était dans la voiture d'une amie. Elle a demandé de ne plus avoir ce don et je crois que ça a fonctionné. Je n'ai pas osé lui en reparler au cas ou ça lui ferait revenir le don ou quelque chose comme ça.
  • Et pourquoi pas Ivellos, puisqu'on se connais bien!
Je suis curieux de savoir ce qui se passera une fois passé de l'autre côté. Évidemment, j'ai ma petite idée mais personne ne peux en avoir la certitude.. quoi que Karla m'a peut-être fait changé d'avis sur ce dernier point... mais enfin. Il pourrait y avoir autant de scénario que d'être impliqués. Une chose est certaines, c'est que personne ne va jouer de la harpe sur un nuage pour l'éternité. Je parlerai peut-être plus en détail de ma conception de la vie et de la mort dans un prochain message.

jeudi 15 février 2007

Cours pour les hommes

Cours pour devenir une VRAI femme

Si j'ai une demande, je mettrai les cours pour les homme ;)

Pour vous mesdames...

Dictionnaire de l'homme et de la femme

1-La communication
  • FEMME : (timodamôr) - Parler de son vécu, de ses émotions, de ses projets, des autres filles dans leur dos.
  • HOMME : (dekessé?) - 1.Ce qui sert à commander une bière. 2.Faire un pet. 3.Faire un rot.
2-Le magasinage
  • FEMME : (cétanspécial) 1.Action d'acheter quelque chose d'inutile parce que c'est en spécial. 2.Action d'essayer du linge juste pour voir si ça aurait bien fait disons qu'on aurait voulu l'acheter.
  • HOMME : (dézoutï) 1.Action d'acheter des outils. 2.Action de marcher derrière sa blonde, dans un centre d'achats, en sacrant.
3-Un souper romantique
  • FEMME : (cérar) Souper en tête à tête avec des chandelles, musique, bonne bouffe, bouteille de vin et idéalement, avec Richard Geer.
  • HOMME : (céplate) Souper où, à un moment donné, il baise sur la table de cuisine, idéalement avec Halle Berry.
4-Se préparer pour sortir
  • FEMME : (safinipu) Action d'essayer 4 robes différentes, de demander laquelle fait le mieux et de finalement sortir vêtue d'une autre robe. SYNONYME : éternité.
  • HOMME : (chukörekdemêm) Mettre du déodorant sous les bras (et partout où sa pue), ramasser les clés, mettre une poignée de change dans ces poches et fermer les lumières.
5-Les cadeaux
  • FEMME : (môditchìp) 1. Ce qui sert à montrer qu'on aime quelqu'un.
  • HOMME : (afôk) 1. Ce qui sert à montrer qu'on à oublié la fête de quelqu'un.
6-Regarder la télévision
  • FEMME : (lèmàtcho) Écouter un téléroman plate pour pouvoir en parler le lendemain au bureau sur l'heure du dîner pendant que tous le monde est là et qu'on peut pas parler dans le dos de personne.
  • HOMME : (pitonné) 1. Pitonner sur la télécommande en changeant les postes le plus rapidement possible. 2. S'endormir sur le sofa et se réveiller à 3 heure du matin avec un torticolis et de la bave sur le menton.
7-Les soins du corps
  • FEMME : (safèdondubien) Série de soins comprenant une crème antirides, un masque hydratant, un shampooing à triple action, un bain moussant, un gel après-douche, un revitalisant, une crème de nuit. Bref, n'importe quoi qui coûte au moins 20$ la petite bouteille.
  • HOMME : (kessé?) Suite de soins comprenant une douche et un changement des sous-vêtements, des fois.
8-Une nouvelle secrétaire est embauché au bureau de monsieur
  • FEMME : (latabarnak) 1. Sujet de conversation du couple pour le prochain mois. "T'es sûr qu'elle est pas de ton goût le nouvelle au bureau?"
  • HOMME : (böpétar) 1. Sujet de conversation des hommes au bureau pour la prochaine année. "Y'as-tu vu les boules?"
  • 2. Occasion de suivre un cours de perfectionnement sur le fonctionnement de la photocopieuse.
9-Prendre un coup
  • FEMME : (gétrobü) 1. Boire une coupe de vin pis une demie-Tornade.
  • HOMME : (chupacho) 1. Boire une couple de 24 pis une demie bouteille de vodka.
10-Voyage de pêche de monsieur
  • HOMME : (lastidépè) 1. Action de prendre un coup sous prétexte d'admirer la nature. 2. Au retour, occasion de mentir à ses amis. "Je te le jure, elle était grande de même".
  • FEMME : (mèzan) 1. Action de faire semblant d'être fâchée en étant bien contente d'avoir une fin de semaine pour aller aux danseurs. 2. Au retours, occasion de dire la vérité à ses amies. "Je te le jure, elle était grande de même".
11-Les S.P.M
  • HOMME : (päenkor) 1.Période propice pour aller faire une commission au dépanneur et revenir 3 jours plus tard. 2. Symptôme qui peut être confondu avec la rage ou le syndrome de Tourette, mais en pire.
  • FEMME : (tâstoédedlà) Période propice pour dompter le pit-bull du voisin.
12-Les relations sexuelles
  • HOMME : (unebonnepip) 1.Se dit de ce qui ne se fait pas assez souvent. 2.Ce qui occupe l'esprit. SYNONYME : rien. "À quoi je pense? Bof...à rien".
  • FEMME : (inépakestion) Se dit de ce qui ne dure pas assez longtemps. 2.Ce qui occupe pendant les voyages de pêche. SYNONYME : rien. "Ce que j'ai fait pendant ton absence? Bof...rien"
13-Le sport
  • HOMME : (göabgö) 1. Ce qui se fait par d'autre et se regarde à la TV ou sur un écran géant avec des amis. 2. Au pluriel, section du journal. "As-tu vu mes sport?".
  • FEMME : (Ankordusïdeokéatévé) 1. Faire du vélo en couple le dimanche après-midi. 2. Au pluriel, section du journal. "Tiens, les v'la tes estis de sport".
14-Les chums de gars à monsieur
  • HOMME : (létchums) Gars sur qui on peut toujours compter.
  • FEMME : (lèzépa) Gars sur qui on peut toujours compter pour arriver quand c'est pas le temps.
15-Madame demande à monsieur comment il aime sa nouvelle coiffure
  • HOMME : (farmtoé) 1. Occasion de se mettre les pied dans les plats en se sentant obligé de dire que c'était mieux avant.2. Occasion de philosopher et de se caler encore plus. "c'est pas grave...sa va repousser".
  • FEMME : (téosibind'dirkecébö) 1. Façon d'inciter son chum à offrir des fleurs pour s'excuser de ce qu'il a dit.
16-Madame croise un bel homme
  • HOMME : (stunfif) C'est un homosexuel.
  • FEMME : (bömorso) C'est l'homme idéal sauf pour une chose : la grande blonde qu'il tient par le cou.
17-La danse
  • HOMME : (paré) 1.Se dit de ce qui se fait complètement saoul et/ou pour cruiser une fille. 2.Danse à 5$ ou à 10$ : spectacle où, comme dans tous les autres spectacle, plus tu payes cher, mieux t'es placé.
  • FEMME : (janlèvmèsoulïé) 1.Sauter sur place, à côté de ses souliers, en trouvant ça amusant. 2. Façon de payer ses études.
18-Madame demande à monsieur si une autre fille est plus belle qu'elle
  • HOMME : (chufèt) Moment propice pour s'intéresser à la philatélie, faire une crise cardiaque, voir Elvis et lui demander un autographe ou n'importe quoi d'autre qui peut changer le sujet de conversation.
  • FEMME : (téfèt) Façon de trouver quelque chose à reprocher à son chum lorsque tout va trop bien.
19-Les amies de madame
  • HOMME : (anonpaël) Fille (cute) et célibataire qui est jamais invitée à la maison parce que justement elle est (cute) et célibataire. 2.Fille mauditement fatigante et trop souvent invitée à la maison.
  • FEMME : (éouicéël) Amies d'enfance qui se souvient de notre coupe de cheveux à 12 ans mais qui oublient encore le nom de notre chum.
20-Monsieur regarde une autre fille du coin de l'oeil
  • HOMME : (jlémêmpàrgàrdé) 1. Occasion de mettre en pratique ses cours de théâtre 502. "La grande blonde bien faite avec une mini-jupe pis un décolleté? Non, non, je l'ai pas remarquée."
  • FEMME : (mödivisieu) Occasion de philosopher. "c'est facile d'être belle quand tu t'habilles de même

mercredi 14 février 2007

Olymel... une victoire attendue!

Une belle "victoire collective" selon Lucien Bouchard. Les employés ont acceptés une baisse de salaire de 30%, une croix sur le régime de pension et ont pilés sur leurs orgeuil pour sauver leurs emplois.

Mais Oymel, heureuse de cette décision et probablement afin d'améliorer l'ambiance de travail qui est devenue excécrable, annonce qu'elle revisera à la hausse les salaire de ses câdres qui, semble-t-il, sont en dessous du marché.

Une belle victoire.... metton! Bravo m. bouchard

mardi 13 février 2007

À ma Dame chérie...



I thought that dreams belonged to other men.
Cause each time I got close they'd fall apart again.
I feared my heart would feel in secrecy.
I faced the nights alone

Oh how could I have known
That all my life I only needed you?
Oh...
Almost paradise!
We're knocking on Heaven's door.
Almost paradise!
How could we ask for more?

I swear that I can see forever in your eyes...
Paradise...

It seems like perfect love's so hard to find.
I'd almost given up, you must've read my mind.
And all these dreams I saved for a rainy day,
They're finally coming true.

I'll share them all with you
Cause now we hold the future in our hands...
Oh...

Almost paradise!
We're knocking on Heaven's door.
Almost paradise!
How could we ask for more?

I swear that I can see forever in your eyes...
Paradise...

And in your arms salvation's not so far away
It's getting closer, closer every day!

Almost paradise!
We're knocking on Heaven's door.
Almost paradise!
How could we ask for more?

I swear that I can see forever in your eyes...
Paradise...
Paradise...
Paradise.

Je t'aime
xxx

La St-Valentin

Pourquoi la St-Valentin? Est-ce qu'un gars peut parler en mal de la St-Valentin sans passer pour un cheap? Est-ce que j'ai le droit de penser que cette fête en est une inutile qui ne fait que rajouter une date qu'il ne faut absolument pas oublier? Période ou on se demande si notre cadeau va valoir asser cher par rapport à celui que sa chum de fille va avoir reçu de son amoureux. Heureusement, la dernière situation n'est pas mon cas avec la Dame. En tout cas, je pense... Non, c'est une blague.

Je ne sais pas pour vous, mais avoir des moments romantiques, avec deux enfants et un horaire de soir (16h00 à 00h00), est quelque chose qui est loin d'être spontané. Comme dirait le personnage de Jesse dans Full House: Chérie, la prochaine fois que nous voudrons êtres spontané, planifions-le. Ça demande une préparation et une logistique qui requiert des semaines de préparation. Ajoutés en plus une conjointe qui travail (je suis chanceux, elle est en congé ces temps-ci).

Mais une fois cette date préparée, la soirée planifiée et les enfants envoyés, ça se traduit en un moment privilégié entre deux amoureux. Ma question est: est-ce que ça doit être absolument le 14 février? Come on, on a asser de pression comme ça!

lundi 12 février 2007

La testostérone!

Je ne sais pas pour vous mais la testostérone, selon mon point de vue, n'est pas seulement une affaire de gars. Je m'explique. Lorsqu'on se dispute avec quelqu'un et que l'on se rends compte au fur et a mesure de la conversation que l'on a tors, c'est à ce moment que ça entre en ligne de compte. Certaines personnes vont tout de même tenter de faire valoir leur point malgré qu'ils savent qu'il ne se tient plus. Moi j'appelle ça un combat de testostérone.

À un embranchement d'autoroute, quand on passe en mode "tu passera pas mon os*ie", juste pour être une auto de plus que lui. C'est certain que c'est frustrant quand le concombre n'attends pas son tour et passe devant tous le monde pour se faufiler entre deux. Mais je me rends compte que je rageais pour ce genre de situation mais au bout du compte, c'est de la perte d'énergie inutile.

Dans la famille de ma chérie, je passe pour un mou (pour certains) parce que je la laisse conduire. Ce n'est pas dit ouvertement mais par certaines remarques, ça se sent. Mais moi je m'en fou un peu parce que de toute façon je n'ai pas le sens de l'orientation très développer (et oui, je l'assume et je n'ai pas peur de demander mon chemin). Deuxièmement, je conduis 5 jours semaine alors la fin de semaine, je prends un break. Mais pour certains cromagnons, moi homme, moi conduit!

Que voulez-vous, je n'ai jamais aimé trainer ma femme par les cheveux! Quoi que c'est encore drôle parce que je remarque que ceux qui me critique, c'est pas toujours eux qui mène dans le couple. En publique ou en façade, oui, mais des femmes ça parle et on finit toujours par savoir ce qui se passe. Même si vous parlez au téléphone et que vous croyez qu'on est occupé, on vous entends! On ne partira pas sur ce sujet parce que c'est pas le but de ce texte.

Tout ça pour dire que moi, j'ai fini de jouer des "games" et que je suis qui je suis. NON, je n'ai jamais aimé la bière. Peut-être que si j'avais commencé jeune, pour faire comme tous le monde, je me serais habitué au goût... comme la pluspart du monde... mais non, ce ne c'est pas passé comme ça. Je ne suis pas gêné de boire de la Smirnoff Ice. J'écoute du Avril Lavigne et ces temps-ci Kelly Clarkson. Je fais la vaisselle et parfois même le lavage. Le ménage c'est moi mais la bouffe, c'est elle (quand-même). J'aime le vin selon le goût, pas le prix.

Je ne me sens plus en compétition avec les autres comme je l'ai été toute ma jeunesse (écoute le vieux qui parle!) car je me rends compte que souvent, ce qui semble cool chez le voisin, c'est seulement un front.

vendredi 9 février 2007

J'ai créé un monstre...

Suite à l'influence d'Ivellios, j'ai décidé de commencer mon blog pour exprimer mes opinions et parteger quelques connaissances avec les autres. Je trouve, comme plusieurs personne, que c'est libérateur de dire ce que je pense, dénoncer les injustices et crier haut et fort... sous le couvert de l'anonymat . Et oui, je suis comme plusieurs personnes, Prêt à changer le monde pourvu que ça ne change pas trop mon quotidien.

Mais mon quotidien en a pris un coup. Depuis que j'ai suggéré à Dame Galadriel de créer son blog, elle passe son temps à l'ordi. Je doit maintenant réserver d'avance pour utiliser MON ordi qui, jusqu'à présent selon elle, n'était bon qu'à payer les comptes et jouer au solitaire. Elle se promène de blogs en blogs, ris devant plusieurs... et décourage devant certains autres.

Qu'est-ce que je vais faire si je n'ai plus accès à mon ordi? C'était correct qu'elle l'utilise pendant que je fais la vaisselle mais faudrait pas exagérer. J'ai droit à ma dose aussi! Ben coudonc! Chérie, Ça nous prends un deuxième ordi... plus le choix.

jeudi 8 février 2007

Compteur gratuit

J'ai trouvé ce site. Vous suivez les étapes et vous aurez accès au code requis. Vous allez dans le tableau de bord de votre blog et vous ajoutez un élément HTML. Vous collez le code et le tour est joué.

Je n'ai pas donné mon courriel, par précaution (je reçoit assez de spam comme ça) et ils m'ont donné le code quand même.

Évidemment, il serait facile d'enlever le nom de la compagnie qui l'a donné gratuitement mais ce serait contre l'étique.

mardi 6 février 2007

l'école et ses p'tite misère

Mon plus vieux se faisait achaler par un twit atardé (excusez mes écart) qui s'entourait de p'tit suiveux pour se valoriser. Le "bullie" typique: pas l'air trop, trop vite. Mon garçon n'a pas embarqué dans cette gamique alors il est devenu son souffre douleur.

Comme les parents sont toujours les derniers au courant, on a fini par le savoir un an après. Mon plus vieux, même s'il parle franc depuis l'âge de 18 mois, n'est pas très bavard de ce qui se passe à l'école. Il faut aller à la peche pour lui soutirer des informations. Donc il s'est fait écoeuré pendent toute sa première année et on le sais seulement pendent sa deuxième année.

On voit la direction et après quelques retenue aux deux (parce que mon fils se défendait en parole, là où ça fait mal!), ça s'est passé.

Toisième année, ils ne sont pas dans la même classe mais il recommence, ce gros niais et sa bande de suiveux, à écoeurer mon garçon en lui donnant des petit coups de poing sur l'épaule, par exemple. Comment je l'ai sus, une convocation par la direction parce que mon fils lui a clisser (pour employer l'expression de Lady_Maryan) son poing en pleine face... asser pour le faire saigner. Mon garçon nous a expliquer que tout est devenu noir autour de lui et le poing est parti tout seul.

Bien sure, il a été punis pour le geste car c'est innaceptable dans une école. Mais l'adjoint nous a confié que c'était la chose à faire dans cette situation mais qu'il nirait avoir dit cela. Il a dit que si il avait été en 6e année, il lui aurait probablement cassé la mâchoire. Ce tata ne s'approche plus de mon fils depuis.

Signé: Un papa fier.

PS: probablement que ce texte sera corrigé ultérieurement par Dame Galadriel

Sur un autocollant d'auto...

J'étais arrêté derrière une auto sur un feu rouge (évidemment) et j'ai lu ceci sur son pare-choc:

We are born
Wet, Naked and Hungry...
then things get worst.

Traduction libre:
Nous naissons mouillé, nus et affamés... puis les choses se gâtent

Je ne sais pas pourquoi mais j'ai trouvé ça vraiment drôle.

La société et le paraitre

Ce texte est fort inutile mais je l'ai sur le coeur depuis quelques temps.

Lorsque je vais à la salle de bain au travail, si les gens me voient, ils se lavent ou au moins se mouillent les mains. Mais si je suis à un endroit où ils ne me voient pas (et on se passera des détails), la moyenne du lavage de main est beaucoup moins haute.

Je passe peut-être pour un maniaque mais pour sortir, je prends toujours la poignée avec le papier que j'ai utilisé pour m'essuyer les mains après le lavage.

Bon, ça fait du bien d'en parler.

Petite extension utile

Pour la sécurité de votre ordi, je vous conseil d'ajouter à votre navigateur cette petite extension qui est fort utile.

McAfee SDiteAdvisor

Ça sert tout simplement à avertir si un site est reconnu pour installer des espions ou faire une utilisation abusive des pop-ups.

Si le site est sécure, il est vert.

Si il est rouge, méfiez-vous de ce que faites sur ce site et personnellement, je ne resterais pas longtemps.

Si il est gris, c'est qu'il ne le connais pas encore. Vous pouvez alors le faire vérifier sur le champs si vous avez un doute.

Par exemple, le petit carré bleu de LadyMarian provient d'un site rouge. Probablement que des informations provenant de son poste seront vendu pour du ciblage publicitaire. C'est pas la fin du monde mais on sais tous que plus il y a d'espions, plus la machine est ralentie et que des conflits peuvent survenir entre les espions et ainsi bogger l'ordi.

Ça fonctionne avec Firefox et Explorer.

dimanche 4 février 2007

Ça fonctionne enfin dans les deux sens

Merci à Ivellios pour ce lien

Article original
L'Hôpital général juif Sir Mortimer B. Davis de Montréal devra verser une compensation financière de 10 000 $ à Yvon Verreault.

Il y a deux ans, le gardien de sécurité de la cafétéria de l'établissement a demandé à cet ambulancier de quitter les lieux parce qu'il s'apprêtait à déguster un spaghetti non casher dans une zone où, selon les règlements, seule la nourriture casher peut entrer.

Dans un jugement rendu le 7 décembre dernier, la Commission des droits de la personne a reconnu que l'hôpital a omis d'accommoder l'homme. En étant expulsé, M. Verreault a été brimé dans sa liberté de religion et de conscience, ainsi que dans le respect de sa vie privée.

La direction de l'hôpital a pris connaissance de la décision vendredi. Elle réserve ses commentaires pour la semaine prochaine. Du côté du Congrès juif canadien, on souhaite que l'hôpital porte la décision en appel.

Dans son jugement, la Commission a estimé que « la liberté de religion implique une absence de coercition ou de contrainte, chacun étant libre d'avoir et de manifester les croyances et les opinions que lui dicte sa conscience ».

vendredi 2 février 2007

Chiâlage de syndiqués

Je trouve cela vraiment frustrant. Ma femme est infirmière au CHUM. Les conditions de travail sont épouvantables, les horaires, pas besoin d'en parler et en plus, quand l'équipe avec qui elle travail est dis-fonctionnelle, c'est pire que pire.

Moi, je suis dans le milieu de l'imprimerie. Comme j'en ai déjà parlé, je suis infographiste pour Transcontinental. Mes conditions sont plus qu'acceptables, mes horaires sont régulières (7.5 heures + .5 de repas payé), l'équipe est super et mon contremaitre fait bien son travail.

Pour que nous soyons plus productif, le patron nous paye à tous, deux journées de formation à l'institut des communications graphiques (sur Emile-Journeau) pour connaitre les nouveautés de Quark 7 et de InDesign CS2. Ce sera la deuxième fois que j'aurai une formation pour InDesign. On en avait tous eu une pour Mac OS X il y a quelques années et une autre pour PHIL (formation sur la motivation). Lorsque nous allons à cette formation, nous devons payer le stationnement (5$). Une fois de retour au travail, nous donnons notre reçu et ils nous rembourse.

Mais les employés ne sont pas content parce que le remboursement se fait sur la prochaine paye. "On va payer de l'impôt la-dessus". Bon Dieu, on a une formation gratuite pour se perfectionner, un diner payé et tout ce que les gens trouvent à dire est qu'ils vont payer de l'impôt sur un malheureux 5$.

Je sais, les employeurs ont un budget pour les formations et qu'ils ont probablement un retour d'impôt pour celles-ci. Mais quand-même, c'est du pleurnichage de bébé gâté. À cheval donné on ne regarde pas la bride, à ce qu'on dit. Mais je crois que c'est dans les gênes des Québécois, jamais asser...

jeudi 1 février 2007

Mise au point sur la situation

Bonjour à tous, je suis désolé du long délais mais je suis en reconstruction. Présentement, je manque vraiment beaucoup de someil et j'ai décidé de lâcher les maudit jeux d'ordi et l'internet et de me coucher. Évidemment, j'ai plus de travail et donc, j'ai manqué de temps pour garnir cet espace web.

Plusieurs sujets mais pour commencer, parlons d'Hérouxville. Bien sure que ça peut paraître ridicule de faire une charte comme ils l'ont fait mais avec le recul, c'est pas si bête. Ça démontre à quel point certains accomodements peuvent être innacceptables. Il es certains qu'il a toujours été interdit de lapider qui que ce soit. Mais devant l'inaction du gouvernement, peut-être que c'était à un ou des individus de se lever pour crier haut et fort que ça ne peut plus durer. Pour une fois que des québécois se lèvent et conteste une situation, les autres les tournent au ridicule et leurs tapent sur la tête. Ce qu'ils ont accomplis est que le monde entier voit à quel point le Québec se baisse les culottes au nom de l'accomodement.

J'ai saité quand j'ai entendu à l'émission de Gilles Proulx la semaine dernière Sylvain Abitbol, président sortant de la fédération des communautés juives unies comparer les accomodements raisonable qui sont accordés aux communautées, aux mesures prises pour accomoder des nons voyants ou autres handicapées. Est-ce que faire partis d'une religion est un handicape? Ce qu'il a dit en général, faisait du sens mais cette partie m'a fait décrocher.

Mon père m'a déjà dit que du temps où il était contremaître, son supérieur lui avait dit : arrange-toi pour que je n'ai pas de problème et toi tu n'en aura pas. C'est exactement ce que les gens qui disent oui à toutes sorte d'accomodement farfelus font. ils prennent des décisions pour que l'affaire ne s'ébruite pas. Et de toute façon, pourquoi on devrait s'accomoder. il n'y a que nous pour s'écraser.

Il faut, par contre, faire la part des choses. Ce ne sont pas tous les juifs qui sont tata. Encore une fois, ce n'est que quelques individus qui salissent le reste de la communauté. Jeudi soir, Stéphane Gendron, lorsqu'il a demandé à un Juif s'il accepterait de se faire fouiller à l'aéroport par une femme, il était offusqué à l'idée d'y penser. Un autre, par courriel, a répondu n'importe quand!

Bon, je manque de temps, alors ce sera à la prochaine.