jeudi 12 avril 2007

Mon fils Légoman et ses histoires...

Mon plus vieux déborde d'imagination. Il passe des heures à imaginer des jeux vidéo et dessine ses idées sur papier. C'est d'ailleurs le métier qu'il veut faire dans la vie plus tard.

Il écrit aussi des histoires de pirates ou autre sujets d'actualités (de SON actualité!) et invente des personnages tels que le pirate Dent de Diamant.

Il a commencé à écrire ces récits sur le blogue de ma conjointe, Dame Galadriel. Je tiens à remercier tous ceux qui ont laissés des commentaires positifs concernant sa première parution. Il les lis et est vraiment encouragé dans son estime de lui même.

Pour des raisons de sécurité, Dame Galadriel ne désire pas qu'il ait sont propre blogue pour avoir un regard sur les commentaires. Mais sachez que son espace est réservé!

lundi 9 avril 2007

Ahh, ces enfants !


Je suis certain que nous sommes les seuls parents qui ont des enfants traîneux. Parce que si je me fie au films, les chambres des enfants sont toujours rangée... Anyway, blague à part, c'est normal et je suis prêt à vivre avec. Je leurs répète souvent que si ils rangeaient au fur et à mesure, ils n'auraient pas de ménage à faire lorsque je n'en peux plus et que je leurs dit que c'est la journée du ménage.

Le seul problème que j'ai c'est que parfois, il y a des jouets ou des toutou qui se collent sur le calorifère (chauffage). Je leurs demande de jeter un coup d'oeil avant qu'ils se couche mais, ce sont des enfants, et ils n'y pensent pas toujours..... ou souvent!

Un jour, j'ai eu une idée brillante. Parce que même si je leurs ai expliqués que la maison pouvais prendre en feu, les toutous continuent de se coller sur le chauffage. Lorsque j'arrive du travail, vers 00h30, je vais vérifier. Je me suis alors dit que si ils n'ont pas dégagés cette zone, je décroche le détecteur de fumée et je le fais sonner dans leurs oreilles. De cette façon, ce sera radical et ils y penseront.

Je m'exécute car M. Lego (J qui veux se faire appeler ainsi maintenant), a plein de feuille et de jouet carrément par-dessus. Je me place, fier de moi, et j'appuie sur le bouton. BIP BIP BIP BIP... pendent une minute complète. Ben maudit, il ne s'est même pas réveillé! Ni lui, ni son frère dans la chambre à côté.