lundi 29 décembre 2008

Pour le plaisir!

C'est toujours plaisant de basher sur Microsoft alors allons-y!

Lorsque l'updater automatique de Microsoft sur Mac se met en marche et que nous acceptons de faire l'installation des mises-à-jours, voici le message qu'il nous donne:
Il demande de fermer sa propre application... entéka!

lundi 22 décembre 2008

Le Zune Paint... ouach!

Il semblerait que ce Microsoft n'ai rien à voir avec ce film. Me semblait! Mais tout de même, il y en a avec un goût discutable... Si j'étais Microsoft, je mettrais en demeure ces gens. Mais peut-être que de cette façon, il feront enfin parler du Zune.

samedi 20 décembre 2008

À quoi pensait-il ?!

Parfois , on pars d'une bonne idée mais une fois le produit fini devant les yeux, on réalise que ça représente complètement autre chose... à moins que ce soit moi qui soit pervert...

mardi 16 décembre 2008

Refus d'assister au cours de religion

"...moi je refuse que mes enfants suivent le cours d'éthique et religion parce que ça ne rejoint pas mes valeurs et les leurs. La religion, ça doit se faire en famille."– Pierre-Yves Lasnier
Entrevue de Paul Arcan sur le www.985fm.ca
Article SRC

Je suis d'accord sur le second point, ça se fait en famille, mais à première vue, on ne peut pas décider de ce qui sera enseigné ou pas à nos enfants et ainsi questionner l'autorité... quoi que...

Le cours d'éthique et religions enseigné au primaire, c'est d'une absurdité totale. Aussi absurde, d'ailleurs, que de demander à un enfant de 10 ou 11 ans de "confirmer" qu'il a bien choisi la religion catholique. Ils ont beaucoup d'autre chose à apprendre que cet endoctrinement qui sera enseigné par un prof qui, de toute façon, n'a pas choisi d'enseigner cette matière.

Il serait peut-être temps que nous arrêtions de nous en remettre aux grands penseurs "ogues" en ce qui concerne l'éducation de nos enfants? Après tout, ils ont prouvés depuis quelques années qu'ils sont aussi capable de scraper une génération qui ne sais ni compter, ni écrire (et je fais parti du début de celle-ci). Je crois que nous, les parents ou même la société en général, devrions avoir notre mot à dire en ce qui concerne la formation de ceux qui nous "gérerons" quand nous seront vieux. Choisir les valeurs qui leurs sont inculquer.

Vous me direz que c'est aux parents de faire ce bout de chemin mais premièrement, il est très difficile premièrement d'avoir un emploi stable dans certains secteurs. Un deuxième parent qui travail aide à la stabilité monétaire du foyer. Deuxièmement, je ne crois pas nécessaire de consacrer autant d'heure à l'enseignement de 1001 religions différentes provenant de partout à travers le monde. Peut-être un volet dans un programme sur "la vie et les humains de la terre", par exemple, mais sans plus. Je crois, comme cet homme de Granby, que c'est au CEGEP ou en tout cas, vers cet âge qu'une personne peut sérieusement faire un choix de "valeur religieuse".

vendredi 12 décembre 2008

Un roi déchu: Quark en chute libre!

Ce message se veut un règlement de compte avec une application: Quark XPress. J'étais un utilisateur qui ne jurait que par Quark mais en lisant les lignes qui suivent, vous comprendrez pourquoi j'ai "switché" pour Adobe InDesign. Ce texte s'adresse surtout à ceux qui oeuvrent dans le domaine du graphisme ou à ceux qui hésitent entre: apprendre InDesign ou Quark.

Un brin d'histoire
Lorsque je suis arrivé dans l'industrie de l'infographie, Quark était déjà bien installé avec la version 3.32. Quelques restant d'irréductibles vieux de la vieille continuaient d'utiliser Aldus PageMaker qui avait ses bons côtés mais aussi des mauvais. Quark offrait un brin de fraicheur et, de ce que je me souviens, visuellement beaucoup moins de palettes que son vis-à-vis qui perdait du terrain de façon inquiétante.

Quark est tranquillement devenu le standard de l'industrie. La version 3 est restée longtemps (1990-1997) car elle fonctionnait bien. Mais, même les tops doivent s'améliorer un peu et Quark sort la version 4. Même lui a de la difficulté à remplacer son ancienne version, surtout que la version 4 présente quelques bugs sérieux. Des quelques mises à jour plus tard, tout rentre dans l'ordre et la 3.32 disparait doucement.

Entre temps, Adobe achète PageMaker (1994) afin de compétitionner le monstre qu'est devenu Quark XPress. Malheureusement, le nom PageMaker est barré dans la tête des graphistes et le projet avorte sans plus. Adobe décide alors de sortir un tout nouveau logiciel, reprogrammer, qu'il appel InDesign (1999). Malheureusement, ce premier jet ne fait pas l'unanimité car il ne fonctionne tout simplement pas! Quark a eu peur un peu de cette nouveauté mais ris bien lorsqu'il voit le flop et n'en tient pas compte... tout comme il ne tient pas compte des demandes des utilisateurs. À quoi bon, il est LE SEUL dans le domaine! Adobe lance la version 1.5 afin de régler les nombreux bugs mais s'en est fini de la version 1.

2002, Indesign lance la version 2.0. Nettement amélioré (elle fonctionne en production!), se fait connaitre des graphistes mais les bonnes vieilles habitudes sont difficiles à tasser et de plus, Quark arrive avec la version 5. De nombreux ajout, surtout orientés web, se font connaitre mais toujours pas d'ombrages! Mais la grosse déception de Quark 5: il n'est pas natif OSX!! De quessé? Apple a ré-écrit de zéro un nouveau système d'exploitation avec une base UNIX en 2001. Les utilisateurs de Quark s'attendaient à ce que la version 5 supporte OSX mais non! Il devait utiliser le mode "Classic" et donc, travailler avec une application ralentie.

Adobe sort en 2003 la version "CS" de InDesign (autrement dit la version 3.0). Mais cette fois-ci, c'est du sérieux. Quark sent la secousse du haut de sa montagne et la sent s'effriter. Il s'agite et sort la version 6... qui est en fait une version OSX de Quark 5 avec quelques règlements de bugs. Pas grand chose de nouveau (pas encore d'ombrages), pas de transparence mais surtout, ne comprend qu'un seul dictionnaire de coupure de mot. Pour avoir une version Quark multilingue, les utilisateurs doivent acheter la version "Passeport" qui coûte vraiment plus cher. Indesing Vient de base multilingue. Mais Contraîrement à Quark, Adobe ont fait leurs devoirs! InDesign CS fonctionne bien et offre plusieurs chose que Quark n'offre pas malgré les demandes répétées des utilisateurs.

2005, Adobe sort la version CS2: une version améliorée de CS! Quark est pris de court car il n'est pas prêt. Des représentants au service à la clientelle se rendaient chez les gros clients afin de sonder les demandes de ceux-ci. Une pratique inhabituelle qui jetta tout le monde sur le derrière! Quark a senti la soupe chaude avec la version CS et a tout fait pour reprendre le terrain qu'il avait perdu.

La version 7 de Quark s'est fait attendre jusqu'en 2006: un désastre malgré son prix qui a drastiquement chuté pour être comparable à InDesign! Application lente mais, après 2 version d'attente, les ombres et transparence! Il faut dire que Quark a regardé les fonctionnalité de InDesign et les a carrément copié! Plusieurs nouveauté de Quark 7 étaient déjà présente dans la version CS de Adobe! Mais cette version sortie à la hâte est remplies d'anomalies. Quark s'empressent de régler certains problèmes avec des patch mais c'est peine perdu.

En 2007, InDesign arrive avec son tank: InDesign CS3. Quark est a genou en train de pelleter ses bugs et de peine et de misère, il sort la version 7.31. Vous devriez voir la liste des "problèmes connus" de cette version (voir plus bas). InDesign est maintenant bien installé et a pris la place depuis quelques années dans les écoles de graphisme. Au début, Quark était enseigné avec un survol de InDesign. Maintenant, c'est InDesign avec un survol de Quark! C'est peu dire. Le géant est tombé et tente de se relevé.

Fin 2007, Quark annonce que tout ceux qui ont acheté la version 7 entre certaines dates auront droit à la version 8 gratuitement! Ce n'est pas en donnant ton application que tu retrouvera ta part de marché mais bien en donnant un produit de qualité!

2008, la version de Quark 8 est sortie. Je ne l'ai pas essayé mais elle semble plus rapide que la précédente. Adobe a aussi sorti sa nouvelle version, la CS4 à la vin de 2008. Je ne l'ai pas essayé non plus mais je ne gagerais pas gros sur la survie de Quark dans les prochaines années!

Voici une liste des raisons pourquoi je n'aime plus Quark:

Catégorie "Franchement!"
  • Multilingue, pas avant la version 8, 3 versions après InDesign
  • Pas d'exportation de plusieurs pages en EPS d'un document multipage. Doit les faire une a une.
  • Vesion 6 est une version OSX de la 5 (une arnaque, ça aurait dû être la version 5.5). Plusieurs choses tel que les ombrages et la transparence n'étaient pas présents.
  • Pas de "Paste without formatting". Prendre du texte dans la page et le coller ailleur en lui donnant le style de caractère de la destination.
  • Vraiment cher: 800$ contre 700$. Mais un designer a aussi besoin de Photoshop (700$), Illustrator (600$) et Acrobat (450$). La suite créative d'Adobe, qui inclue InDesign, est 1400$ pour les 4. Ajoutez le 800$ pour Quark: 2200$ avec le logiciel InDesign qui ne servira pas. Notez que Quark était dans les 1000$ et ne venait qu'en une seule langue. InDesign a toujours, il me semble, été multilingue.
  • Copie d'un style avec la pipette et sélection par caractère pour l'appliquer ailleurs au lieu que ça s'applique au paragraphe complet.
  • Jusqu'à la version 6 (pas testé dans la version 7 et 8 et vous allez comprendre pourquoi), cocher l'option "Save automatique" avait tendance à corrompre les documents. On travail et le lendemain (!!) le document ne s'ouvre plus.
  • Allez voir la liste des "Known Issues" (surtout Quark 7) (Quark 8) (Quark 7) sur le site de Quark... c'est épeurant! Ils sortent le logiciel tout en sachant que des problèmes, graves selon moi, ne sont pas réglés. Par exemple, "If you zoom in and out on a picture box that contains a picture or a color, there is space between the border of the box and the picture or color." ou "If you import an RGB PSD image and then export the layout as a PDF, with the As Is or As Is Device Independent option selected, the image may be converted to CMYK." autrement dit, si tu demande de ne pas convertir les couleurs, ben ça se peut qu'il les convertisse pareil!

P'tit bugs fatigants
  • Parfois, il faut fermer quark et l'ouvrir de nouveau car il semble accumuler la mémoire et vient à être saturé. Des bugs d'affichages surviennent lorsqu'on sélectionne du texte avec le curseur, la sélection n'est pas représentée
  • Les accents dans les noms de layer semble ne pas fonctionner. On met un "é" mais il affiche un "È". Ça fait un peu Mac OS 9 comme bug!
  • Le preview des images dans Quark est poche. Dans InDesign, on peut afficher l'image tel qu'elle sera imprimée.
Voilà, c'est ma vision de cette histoire. Ouf, fallait que ça sorte!

PS: voici un exemple de léger problème d'affichage... La seule façon de régler ceci est de sauvegarder et fermer la page. Tout est redevenu normal à la réouverture!






Ainsi que le célèbre message très rassurant à l'ouverture d'un projet

jeudi 4 décembre 2008

Guns N Roses (?) Chinese Democracy

Je dois dire que lorsque j'ai entendu que GNR sortaient un nouvel album, j'étais tout excité! Je me suis dit "enfin, ils ont mis leurs p'tite chicanes de côté". Mais quelle fût ma surprise lorsque j'ai vu QUI constituait le groupe: Axl et des inconnus! Ce n'est donc pas un album de Guns N Roses mais bien Axl qui se sert de la franchise pour faire du cash (c'est pour ça la photo laide de Axl!). Donc, premier bémol, ma critique part avec un -1/10. Je dois dire que ce que Slash a fait avec ses différents groupes post GNR ne m'avait pas impressionné. Donc, je laisse la chance au coureur.

La chanson titre est pas mal. On reconnaît bien là Axl dans le style. Je dois dire que ça se rapproche vraiment de Use Your Illusion ("There Was a Time" rappelle beaucoup "Estranged"). Il y a de nouveaux sons mais jusqu'à maintenant, c'est un 6/10. Ce qui me déçoit, et c'est pas correct de ma part, c'est que ce n’est pas poche comme je m'attendais. Je croyais pouvoir basher et dénoncer le fait qu'il est fini mais bon, malgré qu'il soit une personne vraiment centrée sur lui-même, que le reste du monde ne semble pas valoir grand-chose à ses yeux, il semble être tout de même l'âme de GNR malgré tout.

mercredi 26 novembre 2008

Donjons et Dragons, 4è édition

Ça y est, je me relance dans le monde de Dungeons & Dragons mais cette fois-ci, avec les enfants. Je me suis remis à jour avec la 4è édition car la dernière fois que j'y ai joué, ils en étaient à la 2.5. Tout est repensé alors ce fut ardu de re-apprendre, par exemple, la logique de combat. Je ne prétends pas être un expert. Aussi, j'ai lus ce que je croyais le plus important car je devais préparer une partie en un mois. C'est très court lorsqu'on doit en plus apprendre à jouer. Les purs et durs n'apprendront rien ici car ce texte explique que les grandes lignes du jeu.

Ce que c'est
Pour les non-initiés, Donjons et Dragons est un jeu de rôle qui permet à des joueurs de faire évoluer un personnage fictif dans une histoire qui se passe dans monde médiéval fantastique. Il y a toujours un Maître du Donjon (MD) qui raconte et décris ce qui se passe selon des règles pré-établies dans la variétés de manuels. Pour faire une partie il faut: Manuel du joueur, Manuel du maître et un "set" de dés à plusieurs face (de 4 à 20). Pour compléter, il est conseillé que le maître ait la manuel des monstres.


Les races
Les personnages sont bâtis à partir de race, classe et d'habiletés. Il y a 8 races dans la 4è édition:
Dragonborn, Nains, Eladrin, Elfs, Demi-elfs, Halfing, Humain, Tiefling. Chacune de celle-ci offre des compétences, bonus ou malus spécifique. Par exemple, Dragonborn offre un bonus à la constitution (capacité d'encaisser les coups) dû à sa corpulance naturelle, tandis que les elfs, de leurs côtés, ont des bonus à la dextérité puisque leur physionomie leurs permet d'être plus agiles.

Les classes
Les classes sont en fait les professions... professée(!?) par ces personnages. Guerrier, rôdeur, clerc, magicien et roublard restent les bases mais un personnage peut se spécialiser dans des sous classes, ce qui entraînera des bonus et des malus pour effectuer certaines tâches associées à leurs classe. Un roublard peut devenir un assassin. Ceci lui donnera un bonus pour des attaques sournoises. Mais ceci laisse croire qu'il s'est concentré à parfaire sa technique en délaissant le crochetage de serrure, par exemple.

La mécanique
La mécanique du jeu en entier repose sur les 6 caractéristiques de base: Force (épreuve physique), Dextérité (habileté, agilité), Constitution (robustesse, poid possible de supporter), Intelligence (capacité de la mémoire et des connaissances), Sagesse (reconnaitre une arnaque) et Charisme (comment les gens vous perçoivent). Tous les jets découlerons de ces caractéristiques de base.

Pour déterminer les actions, les joueurs auront besoins de dés à plusieurs faces. Par exemple, une arme peut faire de 1 à 8 points de dégâts, alors le joueur jette 1d8 (1 dé à huit face). Toutes les actions sont régies par une règle et la plupart du temps, un dé est jeté. Selon sa classe ou sa race, le personnage aura un bonus ou un malus à appliquer au résultat du dé. Parfois, un roublard décide de se cacher dans l'ombre (compétence associée à cette classe). Dans ce cas, le MD jettera le dé sans dévoiler le résultat. Le personnage crois être bien caché mais selon le jet de dé, peut-être qu'il ne l'est pas vraiment... Autres exemples, un joueur tombe d'un premier étage, un test de constitution est fait. Un joueur tente de marcher le long d'une corniche, un test de dextérité est fait.

Dans le cas d'un combat, chacun des participants jette un dé (le maître jette celui des adversaires). Après avoir appliquer bonus et malus sur ce jet, le chiffre le plus haut déterminera l'ordre d'attaque (qui fesse le premier!). Ensuite, la première personne a droit à une série d'action qu'elle pourra faire pendent son tour. Selon l'action choisie, d'autres dés seront jetés pour savoir si le personnage réussi ces actions. Lorsque le tour est terminé, on passe au suivant.

Cela semble ardu mais dans les fait, chaque joueur connais les dés à jeter et les bonus et malus à appliquer. Cette procédure se fait en environ 30 secondes. Car si le joueur prend trop de temps à réfléchir, le maître peut décider que son tour est passé. En théorie, le personnage ne peut pas rester en face de son adversaire à réfléchir sur la théorie du pourquoi du comment!

Quelques nouveautés depuis l'édition 2.5
Il y a de nouvelles races tels que les Eladrins et Dragonborn. Les personnages non-magiques peuvent utiliser des attaques spéciales à la façon qu'un magicien ou d'un clerc.

De ce que j'ai pus comprendre, il y a plusieurs façon de se défendre selon le type d'attaque. Le personnage peut se défendre avec sa classe d'armure (CA), comme toujours, mais aussi avec sa volonté (VOL), ses réflexes (REF) ou sa vigueur (VIG). Donc, si la dextérité du personnage est plus élevée, il peut tenter d'éviter l'attaque au lieu de l'encaisser. Je crois que ça toujours été possible mais selon moi, maintenant c'est plus concrêt.

Les personnages peuvent se guérir eux-mêmes (pas complétement) sans avoir à dormir un 8h (qui est devenu un 6h). Il est possible de se reposer un 5 min et d'utiliser un point de récupération pour recharger ses points de vie.

Il y a des sorts ou aptitudes quotidiennes, de rencontre ou à volonté. Auparavant, un magicien devait apprendre un certain nombre de sorts au début de sa journée et lorsqu'il les avaient tous utilisés... il faisait dur!

Voilà, ça y est pour le moment. Pour plus de détails, allez voir wiki!. En passant, l'image du début est un wallpaper que j'ai fait à partir des images du Manuel du Joueur.

samedi 22 novembre 2008

Ça fait parti de nous-autres

C'est drôle car aujourd'hui nous fêtions mon plus vieux (Légoman). Il avait invité des amis, évidemment, et l'une de ceux-là a demandé d'emmener son demi-frère qui est unilingue anglophone (il est américain). Pas de problème, de toute façon, il parait qu'il est toujours seule lorsqu'il vient au Québec alors ça lui fera de la compagnie et en plus, il est de l'âge de légoman.

Tout s'est bien passé mais un fait étrange pouvait se remarquer: les enfants se forçaient pour parler en anglais, même lorsqu'ils ne parlaient pas au demi-frère... Si j'étais langue sale, je dirais que nous, les Québécois, avons peut-être ça dans nos racine de se conformer face aux anglophones. Notez que je n'ai absolument rien contre le fait que mes enfants parlent aussi anglais car selon moi, s'ils veulent avancer plus tard dans la vie, c'est nécessaire et ça ouvre des portes.

lundi 22 septembre 2008

Le iPod Shuffle de Apple est résistant

Mon fils de 10 ans étant un peu distrait, oubli souvent des choses dans ses poches lorsqu'il met son linge au lavage. En tant que parent, j'ai vérifié pendant longtemps avant de mettre son lige sale au lavage mais depuis quelques années, je ne vérifie plus et c'est à la grace de Dieu!

Et bien il était soulagé de savoir que, malgré un cycle de lavage complet (savon et assouplisseur), so iPod fonctionne toujours. Nous l'avons laissé sécher sur le comptoir 24 heures et tout est bien qui fini bien.

Mise à jour: Il a aussi résisté à la sécheuse.

vendredi 19 septembre 2008

mercredi 17 septembre 2008

Jem est de retour

Je ne sais pas si vous connaissez cette artiste mais moi je suis tombé en amour avec ce qu'elle fait depuis sont premier album (Finally Woken) en 2004. Plusieurs de ses chansons sont connues mais parce qu'elles jouent dans des séries, personne ne remarque que c'est elle.



Je suis tombé par hasard hier sur son nouveau single et, encore une fois, PAF! Encore une fois, en ce qui concerne les 3 chansons que j'ai entendu, c'est un succès. Il s'appel Down to Earth. La chanson "Crazy" est bonne mais je préfère "It's Amazing" qui fait parti de la trame sonore du film Sex and the City. Allez écouter ici. Il est même possible de télécharger gratuitement une chanson de l'album (qui est bonne aussi!).

lundi 15 septembre 2008

Prendre un Tata par la main

Fallait s'en attendre! Après avoir été obligé de mettre la mention dans un wénébago que le cruise control ne permet pas d'aller se faire un café, que le café dans le verre de Tim Horton est chaud, voilà qu'il faudra, peut-être, mettre la mention sur les machines à poker que ça peut créer une dépendance.

Mais non, je sais bien que nous ne sommes pas cave à se point. Il s'agit d'une autre façon pour les joueurs pathologiques de tenter de frapper le gros lot. Il y en a qui ne sont pas gèner de passer pour des Tatas afin de faire la piastre (voir l'émission de Guy Jodoin!). Je me demande seulement jusqu'où la société ira dans l'absurde.

Ben oui, Loto-Québec place ses machines dans les cartiers défavorisés. Ben oui pis après. C'est pas sorcier que ces machines-là ne sont pas là pour DONNER de l'argent! Tous le monde le sais et ceux qui jouent se font des accroires.

On dirais que plus ça va, plus je m'écoeure des épais. Ça doit être l'âge...

vendredi 12 septembre 2008

Question de point de vue

Le msr Turcotte, pour qui j'avais de l'estime malgré ses valeurs un peu trop conservatrice, a remis son insigne dernièrement. Le prétexte étant qu'il refuse d'être décoré du même titre que le dr Morgenlater, il crois partir un débat qui, selon le reste du monde sensé, ne devrait plus exister dans notre société "évoluée": le droit à l'avortement.

Je mets au point de ce pas que je ne crois pas que ça devrait servir de moyen de contraception et que ça doit être une solution d'extrême urgence. Mais de toute façon, ce n'est pas dans cette direction que je m'en vais. Comment ne pas questionner la lucidité de cet homme et même son bon jugement, lorsqu'on l'enten
d dire que L'abbé Philippe de Maupeou pédophile qui a caressé une petite fillette de 8 ans n'a fait qu'"une erreure de comportement".

Pour ajouter à l'insulte, il ajoute "évêché essaie d'être «charitable» avec les personnes qui ont purgé leur peine". Purgé sa peine... en tout cas, pas selon moi. Donc si on suis le raisonnement, sous aucun prétexte une femme a le droit de se faire avorter car c'est un péché capital, mais un homme a le droit d'abuser d'un enfant, aller passer quelques mois dans un couvent à se faire servir ses repâs par des soeurs et ressortir avec une tape dans le dos en se disant "ouf, ça pas été facile mais enfin, mes péchers sont pardonnés.

Mais je sais pas pourquoi je m'exite comme ça, il n'est pas pédophile. Ils lui ont montrés des photos d'enfants nus (probablement de leurs collections personnelles... bon j'exagère mais en tout cas) et il n'a pas bandé. À mon enterrement de vie de garçon, je me suis retrouvé sur le stage avec 3 danseuses qui se frottaient sur moi. Je suis vraiment hétéro et je n'ai pas bandé... Qu'est-ce que ça prouve?

Comment peut-ons donner de la crédibilité à une religion lorsqu'elle défends des positions aussi imbéciles? Et ne me dites pas que c'est la déclaration d'un seul homme car le vatican défend et protège ses prêtres pédophile, tout en condamnant les femmes, même celles victimes de viol, qui se font avorter.

jeudi 21 août 2008

Microsoft, tu m'impressionne!

Depuis toujours je trouve que Microsoft a le marché simplement parce qu'ils ont rendu leurs système accessible à tous les fabricant d'ordinateur. Ce n'est certainement pas pour la qualité du système d'exploitation (quoi que XP est rendu asser stable et ça doit être pour ça qu'ils veulent le mettre à la poubelle!). Ce n'est pas pour leur avant-gardisme ou innovations perpétuelles.

Je suis tombé sur un article de Branchez-vous et je dois dire que je suis estomaqué. Microsoft présente Photosynth. Un logiciel qui permet de reproduire un endroit en 3D, à partir de photos 2D. Je me doutait que la technologie en était là, mais qu'ils la rendent accessible, gratuitement et facilement, je trouve ça géniale. Je ne l'ai pas essayé mais si ça fonctionne aussi bien que cette démo... WOW! Moi qui suis un utilisateur Pro Mac, je dois avouer que je suis impresionné.

Un gros bravo pour l'Ontario!

Nous savons tous que les caves du volant qui récidivent en boissons, conduisent même une fois leurs permis révoqué. Le gouvernement ontarien viens de saisir 3 voiture de façon permanente à deux récidivistes de l'alcool au volant. Pas mal plus difficile de conduire quand c'est ton char qu'on t'enlève! Parlez-moi de ça un gouvernement qui a des couilles.

samedi 26 juillet 2008

You're just a freak... like ME!

Ayant adoré le premier film... enfin, le premier de la deuxième série de film, Batman Begins, nous étions curieux de voir ce qu'ils avaient fait du second.

Sans compter les lectures de louanges faites face à la performance de Heath Ledger. On disait que les autres acteurs de ce film, qui en temps normal se reposent dans leur trailer lorsqu'ils ne jouent pas, s'attroupaient autour du plateau lorsque le Joker tournaient une scène. Personellement, je savait que Heath Ledger était un bon acteur, mais aussi, ayant vu neiger, je me disait que tout ceci était un stunt publicitaire.

He bien je dois dire que ce joker (n'enlevant rien au talent de M. Nicholson) est renversant. Il est si crédible que j'en ai oublié qu'il jouait un personnage. The Dark Knight est à la heuteur et même, surpasse le premier en fait d'action et de rebondissements.

À l'écriture de ces lignes, le site "Rotten Tomatoes" lui donne 95% et j'approuve totalement cette cotte très élévée. Si vous aimez le genre et surtout, si vous avez aimé le premier, c'est un MUST!.

jeudi 17 juillet 2008

Les pub innocentes

Je dois dire en commençant que je suis à une journée de mes vacances à l'écriture de ces lignes. C'est vraiment fou la charge de travail que j'ai depuis quelques semaines et que j'ai fait un 16h mardi.

La switch est pas mal à "on" lorsque quelque chose me tape sur les nerf. Les maudites annonces radiophoniques de Bicyk Kilico (je ferai même pas de recherche à savoir comment ça s'écrit. De toute façon, comment ç a s'écrit. La pub dit Bicyk kilico.com... tu l'écris comment "kilico"?). Les pubs radio, qui sont de mauvaise foi, font que je n'irai pas acheter mes prochaines bicyclettes à cet endroit.

Pub 1: Le déficient. Elle met en scène un gars qui a un vélo brisé. L'autre lui dit "t'as pas acheté ça chez Bicyk Coleco, hein?" Et l'autre de rétorquer "Beeeen non!" Il a l'air tellement déficient qu'il aurait pus l'acheter chez Tim Horton que je serais pas surpris.

Pub 2: Le branché. Le gars arrive tout fier et dit "Regarde mon vélo neuf" et l'autre répond "C'est ça ton vélo neuf? T'aurais vraiment dû aller chez Bicyk Cogéco" Non mais pour qui il se prend!

Pub 3: Ma préférée. Ça commence "Ha non, pas encore pris dans le traffic, t'aurais dû aller chez Bicyk Grand gallot". Premièrement je dois dire que c'est vraiment con comme pub. Ça me donne envie de dire à tout les cyclistes que je rencontre les jours de pluie "Ah non, pas de la flotte, t'aurais dû acheter une auto!"

Je sais bien que ce n'est pas de leur faute mais c'est tellement imbécile comme concept d'annonce. Soit que ça vient du boss qui s'est pris pour un concepteur de pub, ou soit que c'est lui qui a exiger ça. J'imagine la boîte de pub qui arrive avec une bonne idée mais qui se fait imposer ça par le client. Évidemment, une bonne agence de pub refuserait d'endosser cette campagne. Alors c'est probablement le neveu du boss avec son PC qui a fait les arrangements dans son sous sol.

Bon, me v'la encore en train de basher pour rien. C'est peut-être moi qui est dans le champs après tout. Je suis accablé de fatigue accumulée et ma tolérence est au niveau zéro.

dimanche 29 juin 2008

Need for Speed pour Papa? (partie 2)

Intro du début

À l'automne, je n'ai plus de nouveau jeu à jouer alors je lui demande s'il veut me le prêter. Je commence à jouer et je deviens petit à petit accro! Finalement, il y a une histoire. Ça se passe dans la rue, se sont des autos réelle (pas des maudite F1) et aussi, lorsque le traffic n'avance pas asser vite à mon goût, je les enligne et leurs rentre dedans! Ce jeu a une partie avec des courses mais lorsque la course est terminée, on se retrouve en Free Roam, libre d'aller où on veut dans la ville.

Mais ce qui m'a fait accroché, je crois, c'est le son que fait le moteur de la Camaro SS que j'ai choisis au début de ma carrière. Je ne suis pas un "gars de char" mais je dois avouer que j'ai toujours aimé ces types de voitures. Ça viens probablement des Dukes of Hazzard!

Le but est de battre les 4 boss. Pour se faire, il faut faire monter notre réputation pour que le chef daigne vouloir courser contre nous. Si on gagne, le territoire nous appartien et le territoire suivant est débloqué. Chaque boss doit être battu deux fois: une course de deux tours dans la rue, et un canyon à la FF Tokyo Drift. Tu lui colle au cul et ensuite c'est son tour. Celui qui aura collé le plus gagne.

Canyon


Une autre chose qui est amusante (je me sens pas correct de le dire) c'est que ça se passe dans la ville, alors il y a présence policière. S'ils nous remarquent, il nous poursuivent... même en pleine course! Alors si nous terminons la course, la porsuite policière se poursuit quand même et nous devrons les semer. La première façon est de les perdre en tentant de les prendre de vitesse dans des raccourcis et l'autre, c'est de démolir les voitures de police en provoquant des accidents. Si nous nous faisons prendre, nous somme arrêtés et nous devons payer l'amande. Nous pouvons nous faire prendre 3 fois avec la même voiture mais la troisième fois nous la perdons. Si nous n'avons plus de voiture, la partie est terminée et tout doit être recommencer.

Je pourrais en parler longtemps mais il faut vraiment l'essayer pour savoir si c'est un bon jeu pour nous. Seul bémol est le côté réaliste lors d'accident. On peut foncer dans un 18 roues à 200 km/h et tout ce que ça fait c'est que nous somme fâché d'avoir perdu notre vitesse. On recule et on continu. Mais c'est un jeu alors je crois que c'est normal. Finalement, NFS pour Papa... le papa ça l'air que c'était moi... (je file toujours cheap, même après tout ce temps).

PS: pour ceux qui voudrient essayer le jeu mais qui ne parlent pas anglais, le site nfs-mania.com donne une patche français pour les vidéos et une autre pour les textes. Installez les deux et comprenez le fond de l'histoire.

Need for Speed pour Papa? (partie 1)

Je n'était pas un amateur de jeux de course. Tourner en rond autour d'une piste me semblait ennuyeux. J'avais essayé quelques jeux dont Need For Speed: Porshes Unleached que j'avais vraiment trouvé poche. Mais c'est vraiment un vieux jeu. Mon père, lui, aime bien car il peut se promener où il veut dans la ville et faire de la vitesse. Ma nièce adore jouer pour foncer dans les autres voitures (le traffic).

Pour Noël, j'ai décidé d'acheter un jeu de course récent à mon père. Je lui achète Need For Speed Carbon. Je me dit que s'il amait le vieux, il aimera le neuf! Je lui achète aussi un Gamepad (manette USB pour ordi, comme la playstation2) pour maximizer l'expérience le plus possible. C'est certain qu'un volant et un set de pédale serait le summum mais le budget ne le permettait pas.

Donc, installe le jeu et... rien. Son ordi le prend pas! Pourquoi je n'ai pas vérifié... je sais pas. Probablement un cordonnier mal chaussé. Je me suis dit que son ordi avait été acheté en 2007, le keu sorti en 2006, ça devrait fonctionner. Erreur! ce jeu demande beaucoup à la carte graphique. Ça reste comme ça et je file cheap... (à suivre)

mercredi 18 juin 2008

Un P'tit café?

Bon boss nous avait envoyé ça il y a peut-être 6 mois à un an et je ne l'ai regardé qu'hier.

mardi 17 juin 2008

Chacun ses goûts

Moi je trouve ça enfantin de caler un groupe pour le style de musique qu'il fait. Hier, j'écoutais avec Dame "Tip of my tongue", une émission qui pose des question sur un théme en rapport avec la musique. Pis vois-tu pas que j'apprends que Backstreet Boys (BSB) ont fit un vidéo qui parodie Motley Crue parce qu'ils les trouvent "Lame" (poche).

Bon, me vla parti! FRANCHEMENT! Surtout provenant d'un groupe qui n'écrit ni la musique, ni les paroles de leur matériel. Un groupe qui est obligé d'engager un autre groupe qui enregistre leurs nouvelles chansons, afin qu'ils puissent les apprendre en les écoutant.

Donc, lorsque quelqu'un me dit que, par exemple et en lien avec le billet de Dame, New Kids on the Block est kétaine mais qu'ils ont des billets pour BSB, mmmmouin. On peut tout aimer ou aillir un groupe, mais comme le dit la chanson "everybody's somebody's fool" dans le sens, chacun ses goûts, on est tout le kétaine de quelqu'un.

Update!

une gentille collègue m'a donné le lien vers le vidéo (Just Want You To Know) mais il ne fonctionnais pas. Alors j'ai trouvé ce "making of" qui explique un peu le geste. Si c'est vraiment comme ils le décrivent, une parodie sans méchanceté, je trouve ça bon et bien fait car je reconnais les personnages.

Boys will be boys!

Avant toute chose, je dois dire que l'endroit où je travail est divisé en trois étages. Aussi, mes collègues sont toutes des femmes qui, selon l'opinion de la majorité, sont jolies. Nous sommes un département à part qui est situé au premier mais la productions est majoritairement au rez-de-chaussé.

Nous avions un meeting ce matin sur les 5S (sintiller, standardiser, suer... enfin, bof!). Mais le sujet n'est pas vraiment important dans ce billet car c'est des gars que je vais parler. Nous étions tous assis autour de la table en atendant que ça commence et il restant une place à chaque bout de la table (personne veut être drette à côté du conférencier!).

Une de mes collègues entre dans la salle et cherche une place. Elle se dirige vers la gauche et donc, le gars qui est assis de ce côté regarde l'autre en face et lui dit discrètement "Ça c'est le destin". Ha ha ha, les deux gars s'amusent. Une minute plus tard, une autre femme d'un autre département entre, qui est très, très gentille (vous savez ce que ça veut dire) qui se dirige vers la dernière place disponible, à droite. Le Même gars de gauche regarde l'autre et lui répète " Ça c'est le destin!" et a reçu un discret "va donc chier" comme réplique.

Bien sur, c'est pour s'amuser mais je me demande ces inside de gars qui se passent sous le nez des filles, est-ce que celle-ci les ignorent ou si elle ne les remarquent vraiment pas...

mardi 27 mai 2008

Livraison Express

Benificiant d'un prêt sans intérêt de mon employeur, nous avons décidés, Dame et moi, d'acheter un nouvel ordi. Ce n'est pas un secret, je m'ennui du Mac. Alors, nous nous sommes procurés un MacBook (non, ce n'est pas le mince qui fit dans une enveloppe!!). Bon, vous allez me dire "bravo, ouien pis!!"

Le fait est que tant qu'à faire, nous nous sommes achetés des iPod. Non mais tant qu'à être là... Nous avons commandés le tout de l'Appel Store. C'est cool, ils font affaires avec FedEx alors nous pouvons suivre notre commande au fur et à mesure qu'elle passe d'une transition à l'autre. Ce qui nous as permis de voir que notre stock provient de Shanghai.

Nous savons donc que notre commande sera livrée approximativement le 26, 6h PM. Donc, le 26, je me dit qu'en arrivant de travailler, tout va être arriver et wouhou, le monsieur va être content. Mais oh quelle surprise, une petite boîte devant ma porte. Bon, pas de panique, peut-être que Dame ne l'a pas vu lorsqu'elle a ramasser les autre choses... mais non. Elle ne savais même pas que c'était là. Le gars a domper le stock et a cr*sser son camp. La première chose qui me passe par la tête: Je me suis fait voler mon stock et il n'a pas vu cette boîte qui se fondait dans son élément...

Bon, on va appeler FedEx... Mais non! Le téléphone ne fonctionne pas! Pas de 911, pas de 0, rien! Je viens d'installer Skype alors on essai. Les numéros 1-800 sont gratuit alors on y va. Je ne sais pas pourquoi mais on ça signale toujours au States. Même en changeant le code régional, ça tombe chez nos voisins du sud et ils ne peuvent rien pour nous étant donné que le stock était partis de l'Ontario.

Je suis en tabarouète! Finalement, Dame regarde comme il faut le site de FedEx qui comporte notre commande et voit que seul 1 iPod a été livré... Fiou mais ça n'explique pas pourquoi le gars s'est poussé sans sonner. Le téléphone reviens, on appel le 1-800-GO-FEDEX pour se faire dire que "... pour moins de 100$, si le livreur juge que c'est sécure, il peut faire ça et qu'ils ne sont pas responsable des vols par la suite..." me semble, oui. Mais au travail, une collègue m'a dit que c'est arrivé à quelqu'un et que cette personne a appelé la compagnie de laquelle elle avait acheté le produit et a dit qu'elle ne l'avais jamais reçu. Ils en ont livrés un autre.

Mais bon, bref, une journée plus tard, nous avons reçu nos iPods restant et j'attends toujours mon portable qui devrait arriver demain...

lundi 5 mai 2008

Cinema Français, part 2

Pour faire une critique positive, je viens d'écouter "Prête-moi Ta Main" et c'était excellent!

Ce qu'on m'a dit aujourd'hui concernant Astérix 3, c'est que c'est le même qui a fait le 1. Alors tout s'explique...!

dimanche 4 mai 2008

Astérix et les Français

Je viens de visionner Astérix et les Jeux Olympiques. Je dois dire que le premier film, je l'ai arrêté après 20 minutes. Pas capable d'endurer les engeulades et l'accent.

Le second, Astérix: Mission Cléopatre, je l'ai bien aimé. Jamel Debbouze qui se trompe constemment dans les noms, Alain Chabat étaient hilarants, Monica Bellucci... superbe comme toujours (probablement qu'elle réussi à être sexy même en se brossant les dents!), bref, c'était réussi.

Le troisième, avec un Stéphane Rousseau tatoué (qui est bon dans le film), je ne sais pas. Même si l'acteur qui fait Astérix est différent mais bon, le film est parsemé de longueur. César est poche (passe tout le film à dire "Ave moi"), Brutus est vraiment énervant (même si c'est son rôle, pour moi, ça marche pas) et les foutus allusions à notre époque sont fraiment réchauffées. "Les jeux olympiques c'est bien mais ça m'étonnerait que ça dure 2000 ans", "le football, un jeu qui se joue avec les pieds et un ballon, ça marchera jamais", la Venus de Milo qui perd ses bras (quand on sais tous qu'elle a perdue ses bras dans les 12 travaux d'Astérix). Une bonne allusion au 21e siècle est la course de char avec Michael Schumaer.

Un des problème avec les Français, à mon humble avis, c'est qu'ils étirent souvent trop leurs blagues. J'avais remarqué dans le film "Les Dalton", lorsque le gars se fait tiré dessus mais qu'il évite toutes les balles grâce à son chapeaux magique. Cette fois-ci, un film de 1:45:00 aurait facilement pu être coupé à 1:20:00.

J'ai commencé à m'ouvrir aux films Français avec "Le Dînes de Cons". Ensuite, j'ai découvert Luc Besson avec Taxi. Maintenant lorsque le film est Français, je lui donne la même chance que les autres. Bien sure, c'est le point de vue d'un Nord-Américain. Probablement qu'ils trouve que notre humour est poche.

samedi 3 mai 2008

Toutes ces agences sont de notre bon gouvernement:

SQ, la SAQ et la SAAQ.

Vous savez que la 3ième des agences
mentionnées révoquera votre permis
si la 1 ière vous arrête au volant
après avoir consommé les produits

vendus par la 2ième !

Bonne journée

mercredi 30 avril 2008

Le hockey... pas bon pour ma santé

Je ne suis pas un vrai fan. Je suis un "fan" quand ils jouent. Je n'écoute donc pas le hockey durant la saison régulière parce que je trouve que ce n'est pas des bonnes games. Le talent est trop dilué, etc...

Mais pendent les séries, les fois qu'ils les font, j'aime bien regarder le Canadien... quand ils jouent. Moi, de les voir garocher le puck et grouiller comme des poules pas de tête, ça me frustre plus que autre chose et je me dit qu'ils ne méritent pas que je les regarde. Bon ok, je ne perdrai pas mon énergie à les regarder faire les tatas.

Mais ce soir, j'ai trouvé ça encore plus frustrant de les regarder faire des beau jeux, être les premier sur la rondelle, prendre et donner des mises en échec dans les coins et crisse, Biron est pas toujours bon, il est mardeux!!!

Les jeux étaient parfait mais la rondelle ne rentrait pas. Je ne sais pas si je vais écouter la prochaine game parce que ça me donne mal à la tête.

vendredi 25 avril 2008

Journée dessert

Les gens du club social ont pensé à une journée dessert afin d'amasser des fonds. Les gens se proposeraient pour faire des desserts qu'ils vendraient 1$ la bouchée. Les "chefs en puissance" seraient remboursés jusqu'à 10$ pour les ingrédients.

Étant donné qu'une des membres du comité travail en face de moi, je me suis senti mal à l'aise de dire non pour faire une recette. Je ne suis pas un chef et je n'aime pas cuisiner mais je me suis dit que des biscuits au beurre de pinotte (recette à l'endos du pot de Kraft), ne seraient pas difficiles à faire. Je la teste une semaine avant pour être certain et ça fonctionne, mes enfants se régalent.

Le mercredi soir fatidique, je me prépare. En regardant le comptoir, Oh mon Dieu, j'ai une idée de génie: Utiliser le robot culinaire pour brasser mon mélange. Allons-y, je fais double recette, mélange et chauffe. Trois recettes (une pour les enfants) et c'est fait.

Le problème est que mes biscuits tachent les doigts lorsque je les prends. Le beurre d'arachide n'a pas bien cuit. Le fait de "robotiser" le mélange l'a rendu plus crémeux, alors plus d'air pour que l'intérieur cuise comme il faut. Peut-être, me dis-je, que le fait de les laisser sur la table toute la nuit les fera sécher... beeeen non. Résultat: trois batch que je ne pourrai pas emmener au travail.

Le jeudi matin, je prends le restant du pot et fais une recette vite-vite (sans le robot). Je dois séparer le mélange en deux pour la cuisson. La première partie est correcte malgré qu'elle soit passée proche de cuire un peu trop. Je me dis alors que je baisserais le feu de 350 à 300 et les vérifierais au fur et à mesure que le timer sonne. Première fois, je le remets 5 min. Deuxième fois, un autre 5 min. Troisième fois, toujours pas cuit, je remets 5 min avec le four à 350 (est-ce que j'ai dit que je n'étais pas cuisinier?). Comme vous le devinez, la deuxième partie a un peu brûlé. Mais je n'ai plus le temps et aussi, si tout le monde se décommande à la dernière minute, au moins je serai au rendez-vous et ma collègue ne sera pas déçue (ça se passe dans ma tête dans le feu de l'action).

J'arrive donc ce matin-là avec mon tupperware de biscuits. Toutes les personnes qui avaient donné leurs noms avaient apporté leurs desserts. Turtles, truffes, charlotte aux pommes, gâteau carotte, etc. Mettons que je me suis senti petit avec mes biscuits Kraft légèrement trop cuits. Mais ça a fait rire pas mal de monde et le jour suivant, les gens étaient bien content qu'il en reste (c'est tout ce qui restait) et surtout, qu'ils soient en liquidations!

lundi 21 avril 2008

La ville de MTL et le bon sens

Juste une petit mot pour dire un gros bravo aux planificateurs de la Ville de Montréal. Ce lundi matin sur le boulevard de l'Acadie, à 8h45, c'était le temps choisis pour planter des arbres... en plein heure de pointe...

BRAVO!!!

jeudi 17 avril 2008

Réflexion

Lorsque je vais à la machine distributrice, je remarque que les touches du clavier numérique sont aussi en braille. Pratique, me dis-je... mais comment font-ils pour choisir...

mercredi 16 avril 2008

Fontes et Mac OS X

Je m'intéresse aux fontes depuis maintenant quelques années car en graphisme, c'est vraiment la plaie (mis à part les bogues étrange de Quark). Alors voici quelques notes que je me note à moi-même mais qui pourraient êtres pratique pour d'autres.

Évidemment, ceci s'applique surtout pour les graphistes ou des gens qui doivent souvent activer/désactiver des fontes. Monsieur et Madame tous le monde peuvent utiliser FontBook qui est inclus dans Mac OSX et jamais se soucier de ces particularités de police.

Je commence à regarder les fontes Windows (depuis une semaine. Je me cherche un bon gestionnaire pas cher pour pouvoir activer/désactiver mes police en attendant que LynoType Font Explorer Windows sorte. À date FontAgent Pro semble bon mais un peu dispendieux. Je ne crois pas que ce soit bon de "dropper " une 50aines de fontes qui seront actives en permanence dans XP.

En attendant, voici un document provenant d'Extensis qui explique asser bien la gestion des fontes.



Suitcase Fusion (v12.1.6) est compatible avec Mac OS X 10.5 (Leopard). Aucun problème connu. (22/10/2007)


Fontes requises Adobe CS2, CS3

Certaines fontes sont requises par Adobe
CS2 (dans Application Support): MyriaBol, Myriad, MyriaRom, MyriaBoIta et MyriaIta
CS3 (dans Library--> Fonts): Toutes les fontes MyriadPro ".otf".

En ce qui concerne notre ami Microsoft, il installe des fontes dans la librairie de l'usager au premier démarrage d'une application Office. Pour éviter cela, nous pouvons renommer le dossier fonte situé avec les applications Office. Office fonctionnera toujours comme il se doit. Mais pour des raisons d'intégrité de données, ne jetez pas le fichier de fontes, gardez-les dans un dossier renommé.

FontFace Xtension pour Quark 6.5
Parfois, Quark 6.x va "remapper" des styles (bold, italique, etc.) avec ses propres styles si ceux-ci ne sont pas activés avant l'ouverture du document. Pour éviter cela, il existe une extension gratuite que l'on peut télécharger du site de Quark.

Suitcase Fusion et sa "Vault"
Fusion offre maintenant une Vault où il peut placer les fontes de sa librairie afin que celle-ci reste intacte. Contrairement à la Vault de Suitcase X1 qui n'était qu'une base de donnée, les fichiers originaux ne sont plus nécessaires pour une activation. La Vault consiste en un fichier qui est transférable d'un poste à l'autre (ça reste à confirmer). De plus, il est aussi impossible d'ajouter une fonte orpheline à la Vault de Fusion. Je crois que la même fonte ne peut pas se retrouver deux fois dans la Vault. Donc, lorsque Fusion reconnaît qu'une fonte est déjà dans sa base de donnée, il ajoute la fonte existante dans le nouveau groupe que nous ajoutons (ça reste à confirmer).

Fusion, pas scanner pour les corrompues
Il est déconseillé de faire vérifier les fontes corrompues par Suitcase parce qu'il indique des fontes corrompues lorsqu'elles ne le sont pas. Alors comment savoir lesquelles le sont vraiment? Avec Font Doctor X (voir plus bas). Alors, l'option doit être décochée dans les préférences.

Font Doctor X
Cette application est gratuite avec Fusion. Si vous ne l'avez pas sur votre poste, vous pouvez la télécharger gratuitement sur le site de Extensis. Avec cette application, il est possible de vérifier les corruptions, les orphelines, les doublons ainsi que les fontes non compatibles avec OSX. S'il le peut, il les réparera, ou les déplacera dans un dossier sur le bureau.

Une chose qui semble ne pas être au point, c'est l'organisation des fontes. Ce logiciel permet de relocaliser les fontes de nouveaux dossiers (faire le ménage des doublons, comme par exemple les Helveticas!), avec la hiérarchie voulue. Mais personnellement, j'ai eu quelques problèmes avec des fontes que j'avais besoin mais qui n'existaient plus. Donc, j'éviterais cette fonction.

Postcript, OpenType, TrueType et cie.
Comme nous le savons tous, il existe plusieurs compagnies qui fabriquent des fontes. Mais aussi, ces compagnies produisent plusieurs sortes de polices. La fonte Postcript est depuis toujours la plus solide et la plus utilisée dans le domaine graphique et c'est toujours vrai aujourd'hui en 2008.

Mais voilà qu'il est maintenant possible de joindre la solidité du Postcript à la simplicité du TrueType: Voici OpenType! Comme le TrueType, la police tiens dans un seul fichier (contrairement au Postcript qui requiert une fonte écran et une imprimante). De plus, elle fonctionne aussi bien sur Mac que sur Windows. Ce format devient le nouveau standard de l'industrie car contrairement au format Postcript qui ne contient que 256 caractères, OpenType se sert de la table Unicode qui donne une possibilité de 65 000 caractères.

Les TrueType et Dfont sont tous les deux des fontes TrueType mais la Dfont est une version Mac, donc, par définition, plus fiable! Non, sérieusement, la Dfont est plus récente, ce qui lui donne une longueur d'avance sur la TTF. La Dfont est souvent utilisée dans le système Mac OSX (voir la section Helvetica est mort!). Les deux sont à utiliser avec précaution.

Les MultipleMaster permettent des modifications à l'intérieur de la police même. Mais elles sont aussi reconnues pour nombreux problèmes et maux de tête qu'elles occasionnent lors de l'impression.

Vous pourrez constater l'impact de ces différences dans la section "Auto activation".

Auto Activation
Que ce soit avec LinoType Font Explorer, l'auto activation n'est pas recommandé. Malgré ses apparences de bon fonctionnement, il choisis tout de même les polices d'après leur nom. S'il trouve deux TimesNewRoman, un Postcript et l'autre OpenType, il activera le premier qu'il trouve. Mais si la fonte utilisée était une OpenType et que c'est la Postcript qui est activée, peut-être qu'il y aura un caractère, le symbole de la devise Euro, par exemple, qui ne s'affichera pas. Il n'y aura aucun message de conflit et tout semblera normal.

Helvetica est mort avec OSX
Parfois, en activant la fonte Helvetica, un message de conflit s'affichera. Ignorez ce message car tout devrait fonctionner comme à l'habitude. Le problème que ça pourrait causer c'est une corruption de la cache pour Mail et Safari. Font Finagler règle tout ça. La raison de ce "conflit" est que Mac OSX a sa propre version de Helvetica en format Dfont. C'est une excellente fonte, pourquoi ne pas l'utiliser? Parce qu'elle n'a pas d'Italique!!! Il est vraiment déconseillé de déplacer les fontes du système. Même si Helvetica n'est pas une fonte requise pour le bon fonctionnement du Finder, certaines applications s'en servent.

Font Finagler est toujours bon
Font Finagler est toujours le roi de la cache mais il existe une nouvelle version 1.0 (nous sommes à la version 0.5.3) qui est non seulement adaptée à Leopard mais aussi qui vide encore plus de cache tel qu’Adobe, QuarkXPress et Microsoft. Il est aussi plus amical avec les préférences de Font Book.

Notez que la version 1.0 n'est pas compatible avec Mac OS X 10.2.x (Jaguar).

Activation impossible dans Suitcase ou autre gestionnaire de fontes
Si vous êtes incapable de faire activer une fonte malgré le Font Finagler et le redémarrage, il reste que l'ultime façon d'activer une fonte est de la placer dans "User--> Nom d'Usager--> Librairy--> Fonts" et ensuite démarrer l'application (Quark, InDesign ou autre). N'oubliez pas de retirer cette fonte par la suite car elle sera prise en charge en priorité tant qu'elle se trouvera dans ce répertoire.

Ben

dimanche 13 avril 2008

Un virus, peut-être...

Et voilà, je suis infecté! Pas pire, mon premier en trois ans. J'ai baissé la garde pour un instant et vlan dans les dents. Il faut dire que je n'utilise pas Internet Explorer, IE, (ce qui diminue le risque d'intrusion parce qu'il est la cible de plusieurs tatas). Je poste ceci parce que je n'ai rien trouvé qui parle de l'adresse mentionnée plus bas.

Il faut dire que AVG l'a attrappé. Je l'ai mis dans la voûte mais il semble toujours actif. À moins que ce ne soit pas celui-là... Maintenant, à ce que je peux voir, c'est que j'ai une fenêtre IE qui s'ouvre généralement avec cette adresse (ne cliquez-pas): https://doshowmeanad.com?cr=38&popitup=24011

Vous pouvez remarques que dans l'adresse on peut lire "Do Show Me An Ad" et que les chiffres de la fin change.

Je suis en train de suivre (rendu à l'étape 10) cette procédure qui, selon son auteur, enlèvera toute trace de ce trojan. Cela semble faire du sens jusqu'à maintenant. Si ça fonctionne, je viendrai confirmer.

----UPDATE---

Bon, finalement, je n'ai pas fait toutes la liste d'étape proposée à l'adresse plus haut. J'ai ouvert AVG Anti-Spyware (AVG AS) et vérifié les applications de démarrage (Startup items). J'ai trouvé plusieurs truc inconnu.
  • QdrPack15: Ce que je crois être à l'origine de mon problème. Cette chose était reliée à un Plug-in de IE dont AVG AS me signalait dans l'onglet "Plugin du navigateur". J'ai supprimé les deux.
  • p2pnetworking: Si ceci se retrouve dans les applications de démarrage, c'est pas normal! Alors, j'ai deleté.
  • Flag: Celle-ci est étrange car elle n'est reliée à aucun processus en tant que tel. C'est un Registry/HKLM/RUN mais il y a un carré vide à l'endroit où son emplacement devrait être indiqué. J'ai supprimé, on verra bien...!
Finalement, ce n'était pas un virus. Je suis toujours bien protégé par AVG Anti-Virus mais aussi vigilant lorsque je download des trucs louches avec LimeWire... afin de les essayés pour eeh... les acheter plus tard... ... bon, enfin...

Si vous désirez identifier ce qui roule sur votre ordi (AVG AS est plus convivial pour vérifier ceci mais vous pouvez aussi les visualiser avec Windows en utilisant les commandes suggérées),
CTRL+ALT+DEL, onglet "Process":
Uniblue Process Librairy.com, Génération Nouvelles Technologies

Processus de démarrage
RUN, msconfig:
Tech Spot

samedi 16 février 2008

Découverte musicale: Katie Melua

Je crois que je m'adoucis avec le temps mais je suis tombé en amour (musicalement) avec cette artiste. J'ai écouté ses trois albums un à la suite de l'autre et je n'ai pas sauté de chansons. C'est une bonne musique pour relaxer. Ces chansons sont asser représentative malgré que certaines soient plus moins tranquille.

Site officiel






If You Were a Sailboat



Nine Million Bicycles


The Closest Thing to Crazy


Wallpaper perso

vendredi 1 février 2008

...Eeeeeeet voici la réponse (assurances)

Par souci de transparence, voici la réponse :

Bonjour,

Et bien je vous comprend. Ce n'est pas parce que je vous explique que vous avez à être d'accord. Par contre sachez une chose, je ne travaille pour personne, je suis autonome et aucune compagnie me dit quoi dire, mon but dans tout cela est simplement de vous en expliquer le plus possible pour que vous puissiez vous y retrouver et vous éviter ces désagréments que l'inconnu peut vous causer.

De plus, les assureurs me disent eux aussi que je les chicanes trop souvent, alors je me dis que je dois être juste...

Merci du commentaire


Louis Cyr B.A.A. C.d'A.A.
Le Monde de l'Assurance Inc.
Consultant en gestion de portefeuille d'assurance, Formation et Médias

mercredi 23 janvier 2008

Message pour le fan des assurances

Je me suis révolté aujourd'hui. Ben oui, encore. Les assurances m'ont toujours fait enrager car tu paye mais il fait pas réclamer. Au 98,5 FM, il y a la minute de l'assurance le soir et le gars essaye vraiment de nous faire croire que nous somme des tatas fini et que c'est les compagnies d'assurance qui ont raison lorsqu'elles nous fourrent ben comme il faut dans le derrière! "Prenez un courtier si vous ne voulez pas vous faire avoir." Bon conseil qu'il nous donne, mais ça n'excuse pas les crosseurs qui ne remboursent pas lorsqu'ils devraient.

Voici donc le courriel que je lui ai envoyé:

Bonjour, le message s'adresse à Monsieur Louis Cyr.

M. Cyr, je suis un auditeur de Montréal Maintenant au moment où ils passent la minute de l'assurance. À chaque fois, vous répondez à une lettre d'un auditeur et je dois dire que c'est de l'information pertinente et que vous savez de quoi vous parlez, ça ne fait aucun doute.

Là où j'accroche, c'est que vous tentez à chaque fois de nous faire croire que les compagnies d'assurances ont raison de nous passer des p'tites vites.

Je veux dire par là que admettons que je paye de l'assurance auto depuis 30 ans et que malheureusement j'ai un accident. Je réclame et ces voleurs vont augmenter mes prestations même si je n'ai JAMAIS rien réclamé.

Ou pire encore, je paye une assurance-vie jusqu'à ma mort pour que finalement ma succession ne puisse pas réclamer parce que je n'avais pas coché la case sur la feuille 325 du contrat qui stipule qu'une autre personne que moi-même puisse réclamer après mon décès!

J'admets que ces exemples sont farfelu mais, à mon avis, pas si loin de la réalité! Ce n'est pas normal que ces compagnies agissent ainsi et même si vous tentez de nous faire croire à tous les soirs que ces pratiques sont courante et que c'est ça qui est ça, moi je ne l'avale pas.

Pour info, je n'ai jamais eu de problème avec une compagnie. Probablement parce que j'évite, comme tous les autres payeurs, de réclamer. C'est illogique car après tout, c'est mon argent.

Merci


Je vais même être fin en mettant l'adresse de son site ici car il est vraiment pertinent (tout de même) si vous avez des questions sur le sujet des assurances.

vendredi 11 janvier 2008

Logo à message

Je ne passe pas beaucoup de temps sur les blogues car je suis dans un trippe de jeux. Mais je me suis souvenu que lorsque j'étais emballeur chez Provigo, il y a longtemps, il y avait une machine distributrice de Coke et sur son côté, figurait ce logo (que vous ne voyez plus).

Voyez-vous le bonhomme drogué ?