vendredi 25 avril 2008

Journée dessert

Les gens du club social ont pensé à une journée dessert afin d'amasser des fonds. Les gens se proposeraient pour faire des desserts qu'ils vendraient 1$ la bouchée. Les "chefs en puissance" seraient remboursés jusqu'à 10$ pour les ingrédients.

Étant donné qu'une des membres du comité travail en face de moi, je me suis senti mal à l'aise de dire non pour faire une recette. Je ne suis pas un chef et je n'aime pas cuisiner mais je me suis dit que des biscuits au beurre de pinotte (recette à l'endos du pot de Kraft), ne seraient pas difficiles à faire. Je la teste une semaine avant pour être certain et ça fonctionne, mes enfants se régalent.

Le mercredi soir fatidique, je me prépare. En regardant le comptoir, Oh mon Dieu, j'ai une idée de génie: Utiliser le robot culinaire pour brasser mon mélange. Allons-y, je fais double recette, mélange et chauffe. Trois recettes (une pour les enfants) et c'est fait.

Le problème est que mes biscuits tachent les doigts lorsque je les prends. Le beurre d'arachide n'a pas bien cuit. Le fait de "robotiser" le mélange l'a rendu plus crémeux, alors plus d'air pour que l'intérieur cuise comme il faut. Peut-être, me dis-je, que le fait de les laisser sur la table toute la nuit les fera sécher... beeeen non. Résultat: trois batch que je ne pourrai pas emmener au travail.

Le jeudi matin, je prends le restant du pot et fais une recette vite-vite (sans le robot). Je dois séparer le mélange en deux pour la cuisson. La première partie est correcte malgré qu'elle soit passée proche de cuire un peu trop. Je me dis alors que je baisserais le feu de 350 à 300 et les vérifierais au fur et à mesure que le timer sonne. Première fois, je le remets 5 min. Deuxième fois, un autre 5 min. Troisième fois, toujours pas cuit, je remets 5 min avec le four à 350 (est-ce que j'ai dit que je n'étais pas cuisinier?). Comme vous le devinez, la deuxième partie a un peu brûlé. Mais je n'ai plus le temps et aussi, si tout le monde se décommande à la dernière minute, au moins je serai au rendez-vous et ma collègue ne sera pas déçue (ça se passe dans ma tête dans le feu de l'action).

J'arrive donc ce matin-là avec mon tupperware de biscuits. Toutes les personnes qui avaient donné leurs noms avaient apporté leurs desserts. Turtles, truffes, charlotte aux pommes, gâteau carotte, etc. Mettons que je me suis senti petit avec mes biscuits Kraft légèrement trop cuits. Mais ça a fait rire pas mal de monde et le jour suivant, les gens étaient bien content qu'il en reste (c'est tout ce qui restait) et surtout, qu'ils soient en liquidations!
Publier un commentaire