dimanche 29 juin 2008

Need for Speed pour Papa? (partie 2)

Intro du début

À l'automne, je n'ai plus de nouveau jeu à jouer alors je lui demande s'il veut me le prêter. Je commence à jouer et je deviens petit à petit accro! Finalement, il y a une histoire. Ça se passe dans la rue, se sont des autos réelle (pas des maudite F1) et aussi, lorsque le traffic n'avance pas asser vite à mon goût, je les enligne et leurs rentre dedans! Ce jeu a une partie avec des courses mais lorsque la course est terminée, on se retrouve en Free Roam, libre d'aller où on veut dans la ville.

Mais ce qui m'a fait accroché, je crois, c'est le son que fait le moteur de la Camaro SS que j'ai choisis au début de ma carrière. Je ne suis pas un "gars de char" mais je dois avouer que j'ai toujours aimé ces types de voitures. Ça viens probablement des Dukes of Hazzard!

Le but est de battre les 4 boss. Pour se faire, il faut faire monter notre réputation pour que le chef daigne vouloir courser contre nous. Si on gagne, le territoire nous appartien et le territoire suivant est débloqué. Chaque boss doit être battu deux fois: une course de deux tours dans la rue, et un canyon à la FF Tokyo Drift. Tu lui colle au cul et ensuite c'est son tour. Celui qui aura collé le plus gagne.

Canyon


Une autre chose qui est amusante (je me sens pas correct de le dire) c'est que ça se passe dans la ville, alors il y a présence policière. S'ils nous remarquent, il nous poursuivent... même en pleine course! Alors si nous terminons la course, la porsuite policière se poursuit quand même et nous devrons les semer. La première façon est de les perdre en tentant de les prendre de vitesse dans des raccourcis et l'autre, c'est de démolir les voitures de police en provoquant des accidents. Si nous nous faisons prendre, nous somme arrêtés et nous devons payer l'amande. Nous pouvons nous faire prendre 3 fois avec la même voiture mais la troisième fois nous la perdons. Si nous n'avons plus de voiture, la partie est terminée et tout doit être recommencer.

Je pourrais en parler longtemps mais il faut vraiment l'essayer pour savoir si c'est un bon jeu pour nous. Seul bémol est le côté réaliste lors d'accident. On peut foncer dans un 18 roues à 200 km/h et tout ce que ça fait c'est que nous somme fâché d'avoir perdu notre vitesse. On recule et on continu. Mais c'est un jeu alors je crois que c'est normal. Finalement, NFS pour Papa... le papa ça l'air que c'était moi... (je file toujours cheap, même après tout ce temps).

PS: pour ceux qui voudrient essayer le jeu mais qui ne parlent pas anglais, le site nfs-mania.com donne une patche français pour les vidéos et une autre pour les textes. Installez les deux et comprenez le fond de l'histoire.
Publier un commentaire