dimanche 29 juin 2008

Need for Speed pour Papa? (partie 2)

Intro du début

À l'automne, je n'ai plus de nouveau jeu à jouer alors je lui demande s'il veut me le prêter. Je commence à jouer et je deviens petit à petit accro! Finalement, il y a une histoire. Ça se passe dans la rue, se sont des autos réelle (pas des maudite F1) et aussi, lorsque le traffic n'avance pas asser vite à mon goût, je les enligne et leurs rentre dedans! Ce jeu a une partie avec des courses mais lorsque la course est terminée, on se retrouve en Free Roam, libre d'aller où on veut dans la ville.

Mais ce qui m'a fait accroché, je crois, c'est le son que fait le moteur de la Camaro SS que j'ai choisis au début de ma carrière. Je ne suis pas un "gars de char" mais je dois avouer que j'ai toujours aimé ces types de voitures. Ça viens probablement des Dukes of Hazzard!

Le but est de battre les 4 boss. Pour se faire, il faut faire monter notre réputation pour que le chef daigne vouloir courser contre nous. Si on gagne, le territoire nous appartien et le territoire suivant est débloqué. Chaque boss doit être battu deux fois: une course de deux tours dans la rue, et un canyon à la FF Tokyo Drift. Tu lui colle au cul et ensuite c'est son tour. Celui qui aura collé le plus gagne.

Canyon


Une autre chose qui est amusante (je me sens pas correct de le dire) c'est que ça se passe dans la ville, alors il y a présence policière. S'ils nous remarquent, il nous poursuivent... même en pleine course! Alors si nous terminons la course, la porsuite policière se poursuit quand même et nous devrons les semer. La première façon est de les perdre en tentant de les prendre de vitesse dans des raccourcis et l'autre, c'est de démolir les voitures de police en provoquant des accidents. Si nous nous faisons prendre, nous somme arrêtés et nous devons payer l'amande. Nous pouvons nous faire prendre 3 fois avec la même voiture mais la troisième fois nous la perdons. Si nous n'avons plus de voiture, la partie est terminée et tout doit être recommencer.

Je pourrais en parler longtemps mais il faut vraiment l'essayer pour savoir si c'est un bon jeu pour nous. Seul bémol est le côté réaliste lors d'accident. On peut foncer dans un 18 roues à 200 km/h et tout ce que ça fait c'est que nous somme fâché d'avoir perdu notre vitesse. On recule et on continu. Mais c'est un jeu alors je crois que c'est normal. Finalement, NFS pour Papa... le papa ça l'air que c'était moi... (je file toujours cheap, même après tout ce temps).

PS: pour ceux qui voudrient essayer le jeu mais qui ne parlent pas anglais, le site nfs-mania.com donne une patche français pour les vidéos et une autre pour les textes. Installez les deux et comprenez le fond de l'histoire.

Need for Speed pour Papa? (partie 1)

Je n'était pas un amateur de jeux de course. Tourner en rond autour d'une piste me semblait ennuyeux. J'avais essayé quelques jeux dont Need For Speed: Porshes Unleached que j'avais vraiment trouvé poche. Mais c'est vraiment un vieux jeu. Mon père, lui, aime bien car il peut se promener où il veut dans la ville et faire de la vitesse. Ma nièce adore jouer pour foncer dans les autres voitures (le traffic).

Pour Noël, j'ai décidé d'acheter un jeu de course récent à mon père. Je lui achète Need For Speed Carbon. Je me dit que s'il amait le vieux, il aimera le neuf! Je lui achète aussi un Gamepad (manette USB pour ordi, comme la playstation2) pour maximizer l'expérience le plus possible. C'est certain qu'un volant et un set de pédale serait le summum mais le budget ne le permettait pas.

Donc, installe le jeu et... rien. Son ordi le prend pas! Pourquoi je n'ai pas vérifié... je sais pas. Probablement un cordonnier mal chaussé. Je me suis dit que son ordi avait été acheté en 2007, le keu sorti en 2006, ça devrait fonctionner. Erreur! ce jeu demande beaucoup à la carte graphique. Ça reste comme ça et je file cheap... (à suivre)

mercredi 18 juin 2008

Un P'tit café?

Bon boss nous avait envoyé ça il y a peut-être 6 mois à un an et je ne l'ai regardé qu'hier.

mardi 17 juin 2008

Chacun ses goûts

Moi je trouve ça enfantin de caler un groupe pour le style de musique qu'il fait. Hier, j'écoutais avec Dame "Tip of my tongue", une émission qui pose des question sur un théme en rapport avec la musique. Pis vois-tu pas que j'apprends que Backstreet Boys (BSB) ont fit un vidéo qui parodie Motley Crue parce qu'ils les trouvent "Lame" (poche).

Bon, me vla parti! FRANCHEMENT! Surtout provenant d'un groupe qui n'écrit ni la musique, ni les paroles de leur matériel. Un groupe qui est obligé d'engager un autre groupe qui enregistre leurs nouvelles chansons, afin qu'ils puissent les apprendre en les écoutant.

Donc, lorsque quelqu'un me dit que, par exemple et en lien avec le billet de Dame, New Kids on the Block est kétaine mais qu'ils ont des billets pour BSB, mmmmouin. On peut tout aimer ou aillir un groupe, mais comme le dit la chanson "everybody's somebody's fool" dans le sens, chacun ses goûts, on est tout le kétaine de quelqu'un.

Update!

une gentille collègue m'a donné le lien vers le vidéo (Just Want You To Know) mais il ne fonctionnais pas. Alors j'ai trouvé ce "making of" qui explique un peu le geste. Si c'est vraiment comme ils le décrivent, une parodie sans méchanceté, je trouve ça bon et bien fait car je reconnais les personnages.

Boys will be boys!

Avant toute chose, je dois dire que l'endroit où je travail est divisé en trois étages. Aussi, mes collègues sont toutes des femmes qui, selon l'opinion de la majorité, sont jolies. Nous sommes un département à part qui est situé au premier mais la productions est majoritairement au rez-de-chaussé.

Nous avions un meeting ce matin sur les 5S (sintiller, standardiser, suer... enfin, bof!). Mais le sujet n'est pas vraiment important dans ce billet car c'est des gars que je vais parler. Nous étions tous assis autour de la table en atendant que ça commence et il restant une place à chaque bout de la table (personne veut être drette à côté du conférencier!).

Une de mes collègues entre dans la salle et cherche une place. Elle se dirige vers la gauche et donc, le gars qui est assis de ce côté regarde l'autre en face et lui dit discrètement "Ça c'est le destin". Ha ha ha, les deux gars s'amusent. Une minute plus tard, une autre femme d'un autre département entre, qui est très, très gentille (vous savez ce que ça veut dire) qui se dirige vers la dernière place disponible, à droite. Le Même gars de gauche regarde l'autre et lui répète " Ça c'est le destin!" et a reçu un discret "va donc chier" comme réplique.

Bien sur, c'est pour s'amuser mais je me demande ces inside de gars qui se passent sous le nez des filles, est-ce que celle-ci les ignorent ou si elle ne les remarquent vraiment pas...