mercredi 28 octobre 2009

Un parent présent pour son enfants

Un jeune avec un permis probatoire (il n'a pas 18 ans) a reçu quelques contraventions de vitesse et est sur le point de se faire retiré son permis puisqu'il n'a plus de points. Le père est allé payer les frais pour éviter la perte du permis.

Est-ce que c'est moi ou si tu es un danger public à cet âge, la meilleure chose est de le retirer de la route le temps qu'il réfléchisse?!! Peut-être que ce père va se demander pourquoi c'est arriver à son fils lorsque celui-ci sera impliqué dans un accident grave.

vendredi 23 octobre 2009

Nightmare on Elm Street 2010

J'étais sceptique mais cette annonce m'a convaincu! Que voulez-vous, c'était mon personnage fétiche à l'adolescence...

mercredi 21 octobre 2009

Protégez-vous... franchement.

Encore une fois, le magazine Protégez-vous sort son édition pour cadeau de Noël cette année. Voilà Mme. Charbonneau en entrevue ce matin qui dit qu'un des deux prix poubelle de cette année va à un produit dérivé GI-Joe.

Raison 1: Pas de bouton de volume et les bruits sont agressants. (ok, bonne déduction)
Raison 2: Les parents croient acheter une avion mais en fait, lorsqu'on retourne le jouet, il y a une mitrailleuse en dessous. Il s'agit d'une mitrailleuse déguisé et ça pousse donc les enfants à utiliser la violence.

Bon, là on va mettre une chose au clair drette là, les GI-Joe, ce sont des figurines de soldats qui font la guerre... Allllooo!

dimanche 11 octobre 2009

dimanche 4 octobre 2009

Un peu de cohérence, svp!

L'ami de mon plus jeune (9 ans) parle et dit "Je peux pas apporter des sabres laser ou de fusils chez-moi pasque ça représente la violence"

Ok, c'est le choix des parents même si je trouve ça ridicule. Mais avec réflexion, c'est chez cet ami que mon fils a joué à Grand Teft Auto IV, un jeu dans lequel on doit "crisser une volée" a d'autre pour voler un char.

Mais il poursuis la conversation en ajoutant "As-tu écouté l'émission à TV ou le gars se fait attaquer par un taureau? Il faisait ça avec ses cornes..."

Osti, comment voulez-vous que les enfants d'aujourd'hui ne soient pas mêlés?